Les femmes sont frivoles

les femmes, frivoles ?
Les femmes, frivoles ? © Lev Dolgatsjov - Fotolia.com

Dès la naissance, une femme s'habille souvent en rose, couleur légère et sucrée s'il en est - mais là, ce n'est pas de sa faute. Plus tard, il paraît qu'elle continue à passer ses après-midis ensoleillés enfermée dans les magasins et à claquer son salaire pour deux lanières collées sur un talon aiguille. Ah oui, mais c'est du Dior...

Si vous êtes blonde, c'est encore pire : vous n'êtes bien sûr pas capable de comprendre ne serait-ce que le titre de Une du Monde et la seule aptitude que vous ayez jamais montrée pour les chiffres se résume à avoir retenu le code de votre carte bleue.

Bien sûr, on peut toujours faire remarquer que les tests de QI montrent une intelligence égale chez les deux sexes - à dire vrai, les filles réussissent même mieux dans notre système scolaire. Que les femmes savent très bien être chef d'entreprise. Et que les activités des garçons, à y regarder de plus près, ne sont pas si sérieuses : s'acheter le dernier gadget technologique, est-ce vraiment moins frivole que de s'acheter un nouveau manteau ? Au moins, le manteau, on sait comment s'en servir...

On pourrait aussi renverser le problème en voyant dans l'étude appliquée des futilités le signe d'une finesse de compréhension et d'une passion esthétique dont les mâles seraient génétiquement dépourvus...