En savoir plus

Partager 10 idées reçues sur les femmes (et ce qu'il faut en penser vraiment) sur

Catherine Vidal, neurobiologiste, a étudié la question des différences du cerveau selon les sexes. Elle nous explique pourquoi ces différences sont acquises et non innées...

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Catherine VidalUn jour, on m'a demandé de faire une conférence sur le cerveau des hommes et des femmes. A cette occasion, je me suis plongée dans la littérature scientifique et je me suis rendue compte que même dans les articles scientifiques, il y avait beaucoup de partis pris, de préjugés, et que souvent les interprétations des résultats étaient trop imaginatives par rapport aux données réelles.

Quelles sont les données réelles, alors ?
Sachez que toutes les idées, très répandues, du genre : "femme et homme se servent différemment des hémisphères de leur cerveau", "les deux hémisphères sont mieux reliés chez la femme, c'est pour ça qu'elle peut gérer plusieurs choses à la fois" ne sont pas avérées du tout. Ce sont de vieilles idées, qui datent d'il y a plus de 30 ans, et qui depuis ont été démenties grâce à nos nouveaux moyens de recherche comme l'imagerie cérébrale. Il faut donc réactualiser nos connaissances sur le fonctionnement du cerveau. La vérité, c'est que nous avons tous des cerveaux différents, qu'il existe des différences très importantes entre les cerveaux des personnes d'un même sexe? c'est-à-dire qu'on peut voir des différences anatomiques entre hommes et femmes, mais au même titre qu'on va voir des différences entre le cerveau d'un violoniste et celui d'un footballeur !

Il y a donc quand même des différences ?
Voir des différences, anatomiques ou de fonctionnement, ne signifie pas que ces différences sont inscrites dans le cerveau depuis la naissance. On sait aujourd'hui que la construction du cerveau est extrêmement influencée par le milieu extérieur, par toutes les simulations qui viennent de l'environnement, de la culture, la famille, la société?

Par exemple ?
Prenons un exemple typique : dans les tests psychologiques, les femmes sont meilleures dans des tâches de langage alors que les hommes sont meilleurs dans des tâches d'orientation dans l'espace. D'une part, on constate que ces différences ne sont perceptibles qu'à partir de l'adolescence, et qu'elles sont beaucoup moins marquées dans d'autres cultures, comme chez les Africains ou les Asiatiques. L'environnement a donc bien quelque chose à voir avec ça. D'autre part, quand on prend des sujets et qu'on les entraîne à passer les tests, les femmes vont rattraper les hommes dans les tests d'espace, et les hommes les femmes dans les tests de langage. Le cerveau est donc flexible.

Pourquoi alors ces idées rencontrent-elles un tel succès ?
Ces idées-là plaisent parce qu'elles sont présentées avec une sorte de caution scientifique. Par exemple, on va s'appuyer sur l'évolution pour dire que c'est normal que les hommes soient bons dans l'espace, parce que du temps de l'homme des cavernes, ils chassaient le mammouth, alors que les femmes restaient dans la caverne à s'occuper des enfants. Ce genre de déclarations est évidemment complètement spéculatif (personne n'était là pour savoir si cela se passait vraiment ainsi !). Mais cela donne une réponse simple à nos questions, et l'aspect "scientifique" nous convainc aisément. On utilise le cerveau, les hormones, la génétique? pour trouver aux différences une raison biologique qu'on met en avant, alors qu'on ignore de plus en plus les raisons sociologiques et culturelles.

La biologie n'explique donc pas tout?
Bien sûr que non, et il faut désintoxiquer les gens de ce genre de préjugés ! La question n'est pas de nier les différences entre hommes et femmes, mais simplement de réfléchir à l'origine de ces différences. Elle peut se trouver dans la biologie, l'histoire, la culture, la société? cela permet de ne pas avoir une vision trop simpliste qui voudrait que la biologie explique tout. Les différences biologiques ne sont pas fondamentales pour expliquer qu'hommes et femmes se répartissent différemment dans la société. On a bien des femmes pilotes de ligne, des femmes chefs d'entreprise, et des hommes? sage-femmes !

Son livre

Cerveau, sexe et pouvoir

Editions Belin

110 p, 16 euros


Lire aussi

 

picto laurent hamels

Ce que les femmes pensent des hommes

Après une première enquête en 2007, nous faisons un nouveau point sur le regard que portent les femmes sur les hommes. Qu'est-ce qui les attire le plus chez vous ? Êtes-vous assez investis dans la vie de votre foyer ? Lire