"Les personnages de Liliane et José sont des clowns" "Ce sont des personnages que l'on a inventés avec plaisir, mais ils ne sont pas censés être représentatifs."

Est-ce que vous diriez que vos personnages sont des photographies du rapport homme/femme en général ?

Frédéric Bouraly  : J'espère bien que non ! Mais franchement je ne me suis jamais posé cette question...

Liliane Karsenti  : Pour moi pas du tout.

FB : ... Ce sont des personnages que l'on a inventés avec plaisir, mais ils ne sont pas censés être représentatifs. N'oublions pas aussi que ce sont des scènes de ménages, donc il faut toujours qu'il y ait un conflit. Et évidemment, cela crée des tensions, des situations exacerbées...

 

liliane et josé dans l'épisode 'le compliment'.
Liliane et José dans l'épisode "Le compliment". © L'Internaute/Cécile Debise

Quel regard portez-vous sur le couple que vous représentez dans la série ?

VK : J'ai un regard très tendre sur le couple que forment Liliane et José.
Je les trouve très émouvants dans le courage qu'ils ont d'essayer que leur couple tienne, alors qu'il est très fragile. Cela me touche... Et puis ils sont très démunis.

FB : Et c'est d'ailleurs ça qui nous fait rire tous les deux : cette espèce de maladresse qu'ils ont à vouloir que leur couple tienne à leur manière à eux.

 

Est-ce que votre rôle influe aussi sur votre propre vie de couple ?

FB : Non pas du tout.

VK : Mon mec est à des milliards de kilomètres de José. Je ne me suis jamais dit : "Tiens, on dirait José ". Pour moi, José et Liliane ne sont pas réels. Je sais qu'il y a des gens qui se reconnaissent en eux, mais ça m'étonne vraiment.

En ce moment je joue au théâtre une pièce* avec nom compagnon: je sais que les personnages induisent des choses sur notre quotidien. Mais pour Liliane, la seule chose que ça me fait, c'est que je ris toute la journée et que je rentre creuvée. Mes enfants reprennent aussi parfois quelques répliques pour s'amuser, mais ça s'arrête vraiment là !

 

Après un an et demi de vie commune sur le plateau, est-ce que votre relation dans la vie influence justement votre couple à la télé ?

VK : Nous avons évolué, nous sommes plus complices. Il y a des avantages mais ça nous joue parfois des tours. On y gagne parce nous sommes plus rapides, mais on va aussi parfois trop loin. Le problème que nous rencontrons  tous les deux dans notre jeu c'est de ne pas être assez généreux en croyant être trop évident.

FB : Je vois un autre avantage : comme on s'aime bien, notre bonne humeur nous aide beaucoup dans le jeu. Je ne pourrais pas travailler avec une andouille ! (Rires...)

 

Vous diriez que vos personnages évoluent eux aussi ?

VK : Je ne peux pas le dire car je ne regarde pas ce que je fais, non que je n'en ai pas envie, mais c'est une période où je ne peux pas le faire. Du coup je ne m'en rends pas compte.


C'est peut-être aussi difficile d'être à la fois acteur et juge ?

VK : Non, je pense que j'y arrive mais il faudrait que je regarde les épisodes !

FB :  Moi j'ai plus de temps pour regarder la série. Et j'ai repéré après coup certains épisodes dans la première saison où j'étais vraiment très méchant avec Liliane. Il y en a peu, mais comme ce n'était pas le but, je les ai tout de suite repérés. Il y en a moins cette année a priori...

 

 

Sommaire