Floriane : "Un mariage, un hommage"

Floriane : "Auparavant, j'étais quelqu'un d'assez sensible. Il y a 4 ans j'ai perdu un ami très proche qui comptait beaucoup pour moi et j'ai été très mal suite à son décès. Un petit rien me faisait pleurer... Et puis, il y a un an j'ai dû de nouveau faire face à un autre décès, ce qui encore une fois a été difficile à surmonter. Alors le fait de repenser à eux, d'être fatiguée, contrariée, stressée ou de faire face à une situation émouvante me fait pleurer. Même le fait de voir un reportage pour l'anniversaire de mariage d'un couple marié depuis 60 ans ou sur le cycle de la vie ou un hommage à une personne disparue me donne larme à l'œil."