Vos astuces pour échapper aux fêtes de fin d'année Seule ou à deux, partir pour se ressourcer

partir permet de prendre du temps pour se ressourcer et ne pas se fatiguer avec
Partir permet de prendre du temps pour se ressourcer et ne pas se fatiguer avec les préparatifs stressants. © IKO / Fotolia.com

Cornelia fait le choix, à chaque Noël, de s'isoler pour mieux se retrouver.

"Depuis 13 ans, je suis en Suisse. Quand j'étais étudiante je le passais seule au foyer, après mon mariage je le passais dans ma belle famille et ça se passait mal. Maintenant, je vais me réfugier dans un couvent deux semaines. Je reviens juste en janvier, bien reposée."

 

Pour Patoone, la solution est de partir loin de l'agitation, juste en amoureux.

"Je n'aime pas les fêtes de fin d'année depuis que mon père a disparu. Et puis, il faut toujours se partager entre les frères, les soeurs, les tantes... Un vrai casse-tête quand on est à des centaines de km les uns des autres ! Cette année, j'ai décidé de profiter de mes quelques jours de vacances pour partir en Alsace et vivre Noël autrement, avec mon amoureux.

 

Ce qu'il faut retenir

Le couvent est peut-être une solution extrême si vous n'aimez pas les fêtes, mais clairement efficace : pas de risque d'y être dérangée pour une affaire de sapin à décorer. Cependant, l'idée de partir de cette façon, certes, un peu égoïste pour échapper à toute l'organisation d'un réveillon est très efficace. Vous pouvez même décider de ne pas dévoiler la destination à vos proches pour vous assurer un silence total. A vos méninges, il ne reste plus qu'à trouver la cachette idéale.

Sommaire