Demain j'arrête... D'être tête en l'air ! Le problème : ça vous stresse !

c'est stressant de vouloir bien faire !
C'est stressant de vouloir bien faire ! © shock - Fotolia.com

"Mon étourderie est une grande cause de stress et de perte de temps. Je suis toujours à perdre quelque chose. Que je ne retrouve pas toujours" nous raconte Marianne.  

Et pour cause : toutes les têtes en l'air le savent bien, il faut gérer les conséquences de ses actes. Retrouver la bague de fiançailles égarée avant que Jules ne s'en aperçoive. Expliquer pourquoi le repas du soir a encore brûlé. Garder la face lorsque l'institutrice de votre petit dernier vous signale que vous avez oublié de mettre son goûter (ou son doudou, son cahier, ses lunettes...) dans son sac à dos ! Que de sources de stress, de honte, d'heures passées à essayer de recoller les pots cassés.  

Noter, noter, noter...

A force, vous êtes tellement habituée à ces étourderies que vous tentez comme vous pouvez d'anticiper. Vous passez donc votre temps à tout noter. Vous collectionnez les petits mots sur les agendas, les Post-it sur les portes de la maison et les alertes sur votre téléphone portable. Et ce n'est pas tout. Vous vérifiez trois fois que vous avez bien vos clés dans votre sac avant de quitter la maison (pas question de les laisser encore une fois à l'intérieur). Vous checkez nerveusement le sac de votre fils tous les matins : "Pourvu que je n'oublie rien !"

Sommaire