Ecoutez votre intuition Angela : "Je ressens les gens"

Pour cerner quelqu'un, savoir quelle est la bonne décision, choisir un chemin plutôt qu'un autre... Ces lectrices se fient souvent à leur intuition, qu'elles jugent plus développée que la moyenne. Elles racontent comment elles s'en servent et ce que ce sixième sens leur apporte.

Angela : "Je ressens les gens, leurs émotions, je me trompe rarement. Cela m'aide à les comprendre et ainsi à m'adapter dans le cadre des relations que j'entretiens avec mes collègues. Je ne prends pas les gens avec qui je travaille de la même façon, en fonction des personnalités.

J'ai une tendance à être plus susceptible que la moyenne, voyant tout de suite si l'intention de ces personnes est bonne ou pas. Mais j'ai appris à prendre un peu de recul là-dessus malgré tout. J'ai aussi une plus grande sensibilité et c'est difficile pour moi de travailler au quotidien avec des gens qui ne respirent pas la joie de vivre."

Solène : "En général, c'est juste une petite impression qui reste "en fond". Le plus dur est de l'identifier et de l'interpréter comme il faut et enfin de ne pas la mélanger à des superstitions ou des angoisses qui viennent troubler l'ensemble des perceptions.

Le seul problème, c'est que je refuse parfois de l'écouter. Par exemple, je vais poursuivre une relation avec un garçon en essayant de me convaincre qu'il est génial, alors qu'au fond de moi, je pressens le massacre... Après coup, je me dis que j'aurais dû m'écouter au lieu d'essayer de sauver le mythe.

Mon entourage ne perçoit rien, parce que je ne me vois pas dire sérieusement aux gens "j'ai de l'intuition". C'est plus un cheminement personnel."

Yvanne : "Je ressens les personnes qui m'entourent sans que j'ai à faire quoi que ce soit, c'est mon instinct qui me guide et je ne me suis jamais trompée en ressentant le "fond" des gens, de plus je n'accorde pas facilement ma confiance..."

Sommaire