Ecoutez votre intuition Apprenez à vous écouter

prêtez attention à votre petite voix intérieure.
Prêtez attention à votre petite voix intérieure. © iStockphoto/Thinkstock

Ca y est, vous vous sentez enfin prête à vous faire confiance ? Vous pouvez donc mettre en place la seconde démarche : il va falloir apprendre à vous écouter. Croyez-nous, il y a un véritable travail à effectuer là aussi. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, il n'est pas si facile de s'écouter, la raison l'emportant bien souvent sur les émotions, qui peuvent être jugées dangereuses ou peu fiables.

"Dans mes formations, je dis souvent aux gens qu'ils ont la réponse, mais ne veulent pas l'entendre, explique Claude Darche. La réponse peut être dérangeante, ne pas plaire : beaucoup de gens ont donc pris l'habitude de faire taire cette voix qui tentait de s'exprimer. Pourtant, vous êtes votre meilleure amie. Personne ne veut votre bien autant que vous-même : il y a donc toutes les chances pour que votre intuition vous dicte ce qui est le meilleur pour vous." Bien se connaître, accepter la réalité de ce qu'on est, c'est donc laisser la chance à cette intuition de s'exprimer sans qu'elle soit tout de suite réprimée.

Petite voix intérieure

Reste ensuite à capter les signaux. On l'a vu, ils peuvent être d'ordre physique (chair de poule, etc.) : il suffit alors d'être attentif aux petits changements de votre corps, de vos sensations. Savoir comment les interpréter prendra peut-être un peu plus de temps, c'est au fil des expériences que vous saurez mieux les analyser.

Pour ce qui est d'écouter votre petite voix intérieure, l'idée est surtout de ne jamais vous censurer. Si une idée, un choix vous vient à l'esprit qui vous semble difficile, laissez-les se développer, envisagez sérieusement cette hypothèse. Cela ne signifie pas qu'il faut absolument la privilégier : cela dépend bien sûr des circonstances, de la faisabilité de la chose, des changements que cela implique dans votre vie...

Sommaire