Ecoutez votre intuition Une intuition pas toujours facile à écouter

Si l'intuition est si bonne conseillère, comment se fait-il que, si souvent, nous la faisions taire pour emprunter une autre voie ?

bien souvent, notre intuition nous souffle une décision ou un chemin qui ne sont
Bien souvent, notre intuition nous souffle une décision ou un chemin qui ne sont pas les plus faciles à prendre. © iStockphoto/Thinkstock

 Même si les choses évoluent, on ne peut pas dire que l'intuition ait particulièrement bonne presse dans notre société très normée. Entre les études à rallonge, les think tank et autres process destinés à réfléchir aux meilleures stratégies... Il y a finalement peu de place pour l'improvisation. D'ailleurs, les femmes et leur fameux sixième sens sont souvent gentiment moquées par leurs pairs masculins... Bref : le climat n'est pas particulièrement propice à laisser nos intuitions s'exprimer.

 Surtout, si l'on refuse parfois d'écouter sa petite voix intérieure, c'est que le chemin qu'elle nous suggère est rarement le plus facile ou le plus agréable. Ainsi, vous craquez complètement pour cet homme dont le charisme n'a d'égal que son charme. Vous avez un nœud à l'estomac en attendant ses coups de fil, des papillons dans le ventre quand il sonne enfin à la porte. Impossible d'arrêter cette histoire, elle est si exaltante. Pourtant, une petite voix au fond de vous ternit votre joie du moment et vous dit qu'il n'est pas du tout fait pour vous et qu'un jour ou l'autre, il va vous décevoir, vous abandonner ou, en tout cas, vous faire souffrir. Un message important s'il en est. Oui, mais écouter cette voix, ça voudrait dire mettre un terme à la relation, et cela ne vous réchauffe pas précisément le cœur d'autant que, dans les faits, vous n'avez pour l'instant rien de spécial à lui reprocher.
Autre version : après 10 ans de relation, une petite voix vous dit que votre homme n'est, en réalité, par le bon, pas celui qui vous fera vibrer jusqu'à la fin de vos jours. Le bon, c'est celui rencontré il y a six mois mais avec qui vous venez de rompre. Parce que lâcher la famille, les enfants et votre vie, que vous aimez, n'a rien de facile, c'est même très risqué... Même chose sur le plan professionnel : vous savez bien, au fond, que ce job n'est pas fait pour vous, que vous vous épanouiriez mieux dans un travail plus manuel, plus en prise avec la réalité. Mais cela voudrait dire tout reprendre à zéro, refaire une formation et accepter de gagner moins d'argent. Etre à nouveau débutante à 40 ans. Un chemin long et difficile, qu'on est vite tenté d'écarter.

Sommaire