Ecoutez votre intuition Méditer, rêver : c'est bon pour l'intuition !

Ecouter son intuition, c'est bien joli : encore faut-il avoir des idées ou des sensations qui surgissent, pensez vous. Là aussi, vous avez moyen d'agir si vous n'êtes pas d'un naturel créatif.

au bureau ou chez vous, prenez quelques minutes pour laisser flotter vos pensées
Au bureau ou chez vous, prenez quelques minutes pour laisser flotter vos pensées et méditer. © liquidlibrary/Thinkstock

 "L'intuition, c'est l'expression de notre inconscient", souligne Claude Darche, auteure d'un livre sur le sujet. Or, la meilleure voie pour atteindre l'inconscient et le laisser s'exprimer, ce sont les rêves. Faire place et accorder du crédit à ses rêves constitue donc un premier pas vers l'expression de l'intuition. Il n'est pas rare de trouver réponse aux questions que l'on se pose dans ses songes nocturnes. Encore faut-il être capable de s'en souvenir et de les écouter. Pour ce faire, vous pouvez tenter de vous "conditionner" à l'endormissement, en posant la question qui vous taraude à votre inconscient. "Plus votre question sera claire, plus votre inconscient, qui possède la réponse, vous la délivrera clairement", estime Claude Darche. A ceux qui auraient peur d'oublier leurs rêves en cours de route, la formatrice conseille de garder un petit magnétophone ou un carnet avec un crayon sur sa table de nuit, afin de pouvoir enregistrer ou noter son rêve dès le réveil. Libre à vous, ensuite, d'essayer de les décrypter tout seul ou d'en parler avec vos proches.

 Dans la journée, une excellente façon de s'ouvrir à l'intuition : la méditation. Pas besoin d'être un grand moine bouddhiste pour méditer. Il s'agit là, tout simplement, de prendre le temps de se poser et de se libérer. "L'idée est de réussir à arrêter le flux des informations, pendant quelques minutes par jour, explique Claude Darche. Ainsi, vous pouvez laisser flotter vos pensées, afin que s'expriment vos idées. Une bonne façon de réussir est de se concentrer dans un premier temps sur sa respiration. On n'y fait pas suffisamment attention." Ecouter sa respiration, l'entendre calme et régulière permet de se relaxer. Le climat devient propice à l'intuition.

 Un dernier conseil : ayez toujours un carnet à portée de main. Les idées surviennent parfois aux moments les plus incongrus, quand le cerveau est disponible : pendant un trajet en métro, alors que vous faites la vaisselle... Notez ces idées, pour mieux les développer plus tard et estimer leur valeur.

Sommaire