Ecoutez votre intuition Elle est souvent de bon conseil

ecouter son intuition ? c'est souvent une bonne idée, mais cela n'interdit pas
Ecouter son intuition ? C'est souvent une bonne idée, mais cela n'interdit pas de réfléchir un peu avant de faire ses valises sur un coup de tête ! © Polka Dot/Thinkstock

Evidemment, les exemples que nous venons de vous donner étant pour le moins positifs, vous vous dites : "Banco ! J'écoute mon intuition, qui me dit de tout quitter pour aller m'installer sur une plage des Bahamas avec ce bel éphèbe rencontré cet été." Pourquoi pas, après tout... Mais ce genre de décision mérite tout de même de prendre le temps de la réflexion (et de l'organisation) !

"Il est vrai qu'en général, l'intuition est plutôt de bon conseil, estime Claude Garche. Chez une personne intuitive, je dirais qu'elle peut suivre son sixième sens dans 70 % à 80 % des décisions ou idées. Bizarrement, l'intuition, quand on a la chance d'en avoir, est souvent plus fiable qu'une longue réflexion avec toute une série de statistiques et de projections."

Cela signifie-t-il qu'il faut toujours écouter cette petite voix intérieure ? "L'écouter, oui, la suivre, pas systématiquement, tempère la psychothérapeute." Cela dépend avant tout, évidemment, de la fiabilité de vos intuitions en général : si elles se confirment souvent, vous pourrez plus facilement faire confiance aux idées qui vous viennent.  Si, en revanche, vos "intuitions" sont souvent infirmées par les événements qui s'en suivent, cela vaut la peine d'y réfléchir à deux fois avant de se lancer !

Etre honnête

Si l'intuition s'avère généralement fiable, comment expliquer que, parfois, elle puisse "buguer" de façon impressionnante ? Exemples : cette personne vous inspirait confiance et a fini par vous trahir lamentablement. A l'inverse, celle-ci vous avez fait mauvaise impression mais "gagne à être connue", comme on dit. Vous pensez avoir conclu l'affaire du siècle, ce sera un vrai fiasco. Et l'appartement où vous envisagiez de couler des jours heureux se révèle un véritable gouffre financier ; en plus, les voisins sont bruyants...

C'est qu'il faut commencer par être honnête avec les autres, ainsi qu'avec soi-même : à trop mentir, on finit par ne voir que le mensonge partout, les intuitions qui nous viennent sont faussées par notre perception erronée du monde et des gens.

D'autre part, beaucoup d'intuitions qui se révèlent fausses découlent du fait que l'on a pris ses désirs pour des réalités. On a projeté ce que l'on souhaitait plutôt que ce que l'on ressentait réellement. Gare, alors, aux désillusions.

Sommaire