Trentenaire et célibataire : pourquoi (pas)? Non, il n'y a pas de profil-type de la célibataire endurcie

 

audrey fleurot, camille chamoux, joséphine de meaux, naidra ayadi, dans les
Audrey Fleurot, Camille Chamoux, Joséphine de Meaux, Naidra Ayadi, dans Les gazelles. © Paramount Pictures

Les célibataires, toutes les mêmes : des filles au caractère trop trempé, des carriéristes aux dents longues, des "emmerdeuses" quoi, incapables de se satisfaire des hommes qu'elles rencontrent, ou trop pressées d'en "trouver" un pour ne pas paraître névrosées.... N'avez-vous pas déjà entendu ce refrain culpabilisant ?

Et pourtant non, "il n'y a pas de profil type de la célibataire, fort heureusement, souligne Sophie Cadelen, psychanalyste et spécialiste du couple, auteur de "Tout pour plaire... Et toujours célibataire". C'est la raison pour laquelle certaines personnes se posent la question du pourquoi : on connaît tous une fille belle, intelligente, sympathique et célibataire."

Toutefois, certaines tendances se dégagent et peuvent partiellement expliquer le célibat, notamment chez les femmes.

 Les études longues, puis le début de carrière accaparant, ne sont pas nécessairement propices à la rencontre ni à l'envie de fonder un foyer. "Beaucoup de femmes ont choisi, au moins dans un premier temps, de se concentrer sur leur vie professionnelle", relate Odile Lamourère. Elles sont donc relativement nombreuses à atteindre la trentaine toutes seules.

 Par ailleurs, "le célibat est plus répandu en ville qu'en province, constate Sophie Cadelen. Cela semble logique : quand on veut faire carrière, cela se passe souvent en ville. On y trouve donc plus de gens préoccupés par leur ascension professionnelle. En outre, à la campagne, le modèle du couple régit encore beaucoup plus le quotidien qu'en ville."

 Une autre caractéristique qui revient régulièrement : beaucoup de jeunes femmes ont rencontré quelqu'un toutes jeunes, pendant leurs études. Une histoire qui a duré une dizaine d'années puis qui s'est étiolée, les parcours et les personnalités s'éloignant au fil du temps. Ces femmes deviennent alors des célibataires toutes fraîches à la trentaine, sans aucune expérience de la vie en solo, puisqu'elles ont quitté le cocon parental pour le nid supposé douillet du couple.

Sommaire