Trentenaire et célibataire : pourquoi (pas)? Je prends mon temps pour trouver la personne qui me convient

Cette fois, vous êtes sûre de vous et prête : votre cheminement vous a permis d'arriver à la certitude que vous souhaitiez rencontrer quelqu'un avec qui bâtir une histoire durable. D'accord, mais tout reste à faire puisque l'élu de votre cœur, vous n'avez pas encore mis la main dessus.

Première étape : il vous faut être ouvert à la rencontre. Attention, il ne s'agit pas tout simplement de sortir et de "voir" du monde, mais bien d'accepter de se socialiser avec toutes sortes de personnes. Sans pour autant voir un partenaire potentiel dans chaque homme dont vous croisez le regard, mais bien en ne vous fermant pas au prétexte que vous n'aimez pas ses chaussures ou que son nez est un rien trop long.

Oui mais comment rencontrer des gens, vous demandez-vous ? Il est vrai qu'après les études, une fois le cercle d'amis formé, le travail trouvé, les occasions de rencontre sont probablement moins nombreuses. Mais elles existent : il suffit de s'inscrire dans de nouvelles activités ou, tout simplement, de s'inscrire sur l'un de ces si populaires sites de rencontre. Pour Odile Lamourère, ils présentent un intérêt particulier : "Il est plus facile de s'enquérir de ce que recherche la personne avant d'aller plus loin. Je conseille généralement aux personnes qui viennent me consulter d'échanger une vingtaine d'e-mails avant de passer à la rencontre dans le réel."

Il s'agit là d'une clé majeure pour une recherche de partenaire qui aboutit : il faut prendre son temps. Prendre le temps de se reconstruire après une longue histoire avant de se lancer dans une autre, prendre le temps de trouver une personne qui nous correspond, avec qui on a des affinités, mais aussi une personne qui cherche a priori la même chose que nous. "Si on choisit un séducteur volage, qui n'a pas envie de se poser, il y a fort à parier que cela ne fonctionnera pas, puisqu'à la base, vous ne recherchez pas le même temps de relation. Comment lui en vouloir s'il a été honnête dès le départ ? Certes, l'amour ne prévient pas et nous tombe dessus, mais c'est à nous, ensuite, de décider de concrétiser ou non, selon que l'on pense que la relation va correspondre ou non à nos attentes.

Cela ne signifie pas non plus faire des plans sur le long terme et s'assurer que l'autre souhaite se marier dans l'année ou faire trois enfants avant 40 ans : il faut bien sûr laisser la porte ouverte à l'improvisation et tout simplement s'assurer qu'il n'y a pas incompatibilité dans les projets dès le départ.

Bouleversements

Pour Sophie Cadalen, il est aussi très important de prendre son temps en début de relation. "Contrairement à ce que l'on a tendance à penser, rencontrer quelqu'un ne simplifie pas nécessairement les choses chez les célibataires. Cela va au contraire bousculer beaucoup de certitudes, tout remettre en cause. On ne va pas mieux savoir qui on est et où on va, au contraire. C'est pourquoi il faut être prêt à admettre ces bouleversements." 

Et à prendre le temps de les assimiler, pour bien démarrer la relation. "C'est pourquoi dans un premier temps, je dirais qu'il faut vivre au présent, sans se fixer d'intentions précises ou d'objectifs définitifs." Au fil des mois, si l'amour se concrétise et se renforce, l'envie de faire des projets à long terme devrait devenir une évidence.

Sommaire