Demain j'arrête... De m'apitoyer sur mon sort Comment faire pour positiver ?

Vous l'avez compris, il va donc falloir commencer à voir la vie par l'autre bout de la lorgnette et essayer d'enclencher un raisonnement positif plutôt que l'inverse. Vous allez le constater, il suffit de pas grand-chose : c'est avant tout une question d'état d'esprit et de volonté.

les trajets sont trop longs ? prenez un livre et vous ne verrez plus le temps
Les trajets sont trop longs ? Prenez un livre et vous ne verrez plus le temps passer. © AbleStock.com / Thinkstock

 D'abord, essayez, tant que faire se peut, d'être suffisamment reposé avant d'attaquer une nouvelle semaine de travail. Lorsqu'on est détendu et en forme, on est souvent beaucoup plus patient et de meilleure humeur qu'après des nuits trop courtes et des semaines de stress. Ainsi, vous verrez la vie et les autres avec un peu plus d'indulgence : non, ils ne sont pas tous là pour vous embêter.

 Essayez, au fil de la journée, d'instaurer un mode de pensée plus positif. Cela tient à des petits riens. Quand une mauvaise pensée vous vient à l'esprit "Purée, encore un dossier de plus à traiter, y en a marre", dites-vous plutôt "Voilà une chance de prouver que je suis organisée et efficace". Evidemment, cela ne signifie pas que vous devez devenir une Bisounours, qui ne voit le mal nulle part et sourit béatement à la vie. Mais disons qu'il y a un juste milieu à trouver et que tout n'est pas nécessairement une catastrophe dans la vie.

 Surtout, n'hésitez pas à vous remettre en cause de temps en temps... Car le problème vient peut-être aussi un peu de là. Exemple : oui, votre boss vous a donné du boulot en plus. Mais vous auriez pu dire non, c'est bien ce qu'on fait vos deux autres collègues ! Quant à la piscine, si vous aviez tout simplement pris la peine de vérifier les horaires avant de vous mettre en route, ça vous aurait évité ce petit détour. Les transports en commun ? Ah bah oui c'est vrai que c'est la galère. Mais regardez autour de vous : tout le monde semble être logé à la même enseigne, non ? Et pourtant, vous ne les entendez pas tous soupirer et râler ! Un bon bouquin, un lecteur MP3 bien rempli ou la faculté de s'évader par l'esprit pour penser à vos prochaines vacances devraient vous aider à supporter cet impondérable.

 C'est d'ailleurs ce que nous vous recommandons : votre vie, c'est la vôtre et c'est à vous de la prendre en main. Certaines choses ne vous plaisent pas ? Bottez-vous les fesses et faites tout ce que vous pouvez pour les changer. Non, ça n'est pas toujours facile, mais c'est à ce prix que vous arrêterez peut-être enfin de vous apitoyer sur vous-même ! 

Sommaire