Demain j'arrête... De m'apitoyer sur mon sort Raisonner comme ça, c'est mauvais pour le cœur !

si vous pensez que tout le monde vous déteste, vous risquez de devenir
Si vous pensez que tout le monde vous déteste, vous risquez de devenir inutilement méfiante. © Creatas / Thinkstock

Depuis le temps que vous avez l'impression que la terre entière vous en veut ou vous ignore, vous ne faites même plus attention. C'est l'inverse qui vous surprendrait ? Voici quelques arguments qui devraient vous prouver qu'il est temps que ça change !

 Personne ne vous aime, donc tout le monde est susceptible de vous mettre des bâtons dans les roues, donc vous vous méfiez de tout le monde, donc personne ne vous aime, puisque vous n'accordez pas votre confiance. Ca ressemble à un cercle vicieux, vous ne trouvez pas ?

 Comment peut-on réussir à s'aimer soi-même quand on a l'impression que personne ne nous trouve "aimable" (et inversement d'ailleurs) ?  Il en va de votre amour-propre : vous devez accepter qu'on puisse vous aimer, sinon vous risquez de perdre toute confiance en vous. Si vous êtes enfermée dans un raisonnement du type "personne ne m'aime, personne ne me voit", vous ne verrez plus les preuves d'amour et d'amitié que les gens vous témoignent et votre égo risque d'en prendre un coup.

 Mathématiquement, c'est totalement impossible que personne ne vous aime ! On a tous quelqu'un qui nous aime, à commencer par notre maman chérie. Après, cela ne signifie pas que les gens nous aiment comme on le voudrait, encore moins qu'ils savent le montrer, mais vous ne pouvez pas être l'unique personne sur terre à ne pas être aimée.

 

Sommaire