Ne vivez plus votre solitude comme un échec Pourquoi je devrais accepter cet état de fait ?

Tout le monde vous rabâche que "ce que tu ne peux changer, il faut l'accepter". Et à chaque fois, vous avez envie de les envoyer paître. D'abord parce que la philosophie bouddhiste, ce n'est pas votre truc. Ensuite, parce que vous ne voyez vraiment pas pourquoi vous devriez accepter de vivre seule, puisque votre désir le plus cher est justement de rencontrer quelqu'un et, éventuellement, de fonder une famille.


Certes. Sauf que présentement, vous gâchez vos plus belles années à vous morfondre. Que vous rencontriez quelqu'un par la suite n'y changera rien : vous aurez passé plusieurs mois ou plusieurs années de votre vie à attendre en vous lamentant. Pas très constructif, si ? D'autant que pendant tout ce temps-là, vous n'êtes pas bien heureuse. Carpe Diem, dit-on ! Il est temps de mettre ce principe en application.

Ce n'est pas se résigner

Autre argument que vous devriez entendre sans trop de problèmes : les filles en manque et en attente, ce n'est PAS attirant. Non, non, non. Vous avez toutes les chances de faire fuir les éventuels intéressés si vous respirez trop le désespoir. Et ça peut se comprendre : imaginez la pression qui pèse sur les épaules du candidat. Il doit non seulement entamer une relation mais en plus se projeter dans le futur avec vous, alors que vous vous connaissez à peine. Et avec le stress supplémentaire de vous rendre très malheureuse si au final, après quelques semaines, cela ne fonctionne pas.

 

Et puis on vous arrête tout de suite : accepter d'être bien seule, ce n'est pas, surtout pas, se résigner à finir sa vie toute seule avec ses deux chats, son écran plat géant et ses plats surgelés. Pas du tout. Etre bien seule, c'est se donner la chance d'attendre patiemment celui qui fera battre votre cœur plus vite que les autres. Et oui, vouloir à tout prix "rencontrer quelqu'un", c'est prendre le risque de jeter son dévolu sur le premier venu, au risque de se planter en beauté.

Sommaire