"Je cherche la perfection"

Laeticia manque de confiance en elle. Elle est facilement jalouse et en demande beaucoup à son partenaire qui doit être constamment à ses côtés. Elisabeth Couzon, thérapeute, lui propose quelques solutions.

La question de Laeticia

"Je manque de confiance en moi et cela se ressent dans ma vie de couple : jalousie, crise de larmes, sensation qu'on ne peut m'aimer telle que je suis... Du coup, je suis super exigeante avec mon chéri. Il faut qu'il soit 100 % à moi, très attentionné. J'en demande beaucoup. Je n'arrive pas à être heureuse, alors que j'ai tout pour moi. Que puis-je faire?"

 

 Vous aussi posez votre question


La réponse d'Elisabeth Couzon, psychothérapeute

"En fait vous vous comportez une peu comme une enfant qui aurait besoin d'un père à 100 % tout le temps.... Mais vous êtes une adulte ! Comment grandir un peu ? En prenant un peu d'autonomie d'abord : faites des choses qui vous procurent du plaisir au lieu d'attendre que ce soit votre mari qui vous comble ! Votre mari n'est pas votre père, vous n'êtes pas sa fille. C'est là l'évidence !"

"Il va de soi que vos demandes font écho à vos besoins non satisfaits par vos parents lorsque vous étiez une petite fille. Il s'agit maintenant de vous regarder avec votre oeil de femme. Un travail personnel peut vous permettre de sauter le pas : travail sur votre estime de soi qui a besoin d'être renforcée, accepter de lâcher le message "sois parfaite" qui fait que vous êtes exigeante avec vous-même et avec les autres, et surtout, apprendre à satisfaire ses propres besoins"

"Ce degré d'exigence avec vous-même est à mettre en rapport avec votre estime de soi : apprendre à s'aimer inconditionnellement, apprendre à accepter toutes les parties de soi-même, l'ombre autant que la lumière, permet de lâcher définitivement le "soi-parfait" qui est un grand empoisonneur de votre vie. Ainsi vous allez gagner en tolérance à votre égard et regarder votre mari d'une autre façon. Tolérance et amour, tel est le message que vous pouvez insuffler dans toute votre vie. Commencez chaque jour par faire volontairement quelque chose d'imparfait, vous verrez alors que rien n'est vraiment grave et que personne ne vous en veut. Vous pouvez aussi travailler à vous donner de la reconnaissance en vous faisant des compliments tous les jours.Tout un programme que vous pouvez mettre en oeuvre en thérapie ou en développement personnel. Bon travail !"