Demain j'arrête... De broyer du noir la nuit Mais pourquoi ai-je des idées noires la nuit ?

Beaucoup d'éléments peuvent expliquer que des idées noires jaillissent la nuit dans votre esprit. D'abord, peut-être êtes-vous une angoissée secrète. Le jour, tout va bien et, d'ailleurs, vous vous sentez bien. Vous êtes du genre qui a l'air toujours de bonne humeur. Mais qui, au final, intériorise beaucoup ses émotions. Elles doivent bien ressortir sous une forme quelconque et la nuit y est propice puisque vous êtes seule avec vos pensées (oui bon, d'accord, il y a bien Arthur, mais il ronfle comme un sonneur, on l'a déjà dit).
Même sans être particulièrement anxieuse ou introvertie, la nuit et la pénombre sont traditionnellement plus angoissantes que la lumière du jour. Avouez qu'un thriller au beau milieu de champs ensoleillés, tout de suite, ça fait moins peur. Même les enfants ne s'y trompent pas : ils ont souvent besoin d'une veilleuse, la nuit, pour dormir correctement.

Calme propice

Ajoutez à cela que c'est à peu près la seule période de votre journée (si on peut dire) où votre cerveau n'est pas accaparé par autre chose. Le jour, il faut se lever et se préparer puis aller travailler, rentrer, s'occuper du dîner, s'abrutir devant une série télé. Finalement, le seul moment propice à la "réflexion", c'est la nuit. Alors votre cerveau s'en donne à cœur joie, quitte à faire des nœuds pour rien !

Ensuite, c'est tout simplement un cercle vicieux qui s'instaure : l'angoisse appelle l'angoisse et l'entretient. Si vous ne parvenez pas à rompre ce cercle, vous vous préparez donc une belle nuit d'insomnie ! Et pas besoin d'avoir des problèmes insurmontables dans la vie pour autant : les problèmes de la nuit, on se les crée toute seule.

Sommaire