Comment survivre aux fêtes de fin d'année ? Trouver le bon compagnon de fête

Cette année c'est décidé, vous ne passerez pas les fêtes seule. Mais vous n'avez pas assez d'argent pour prendre des billets et rejoindre votre famille, et tous vos amis passent les fêtes avec leur famille. Il vous faut donc commencer par trouver un ou plusieurs compagnons de fête. Regardez dans votre entourage, n'y a-t-il pas un voisin seul dont la famille est à l'étranger par exemple, une mamie qui ne veut plus sortir de chez elle, même pour Noël, ou encore une collègue un peu déprimée en ce moment et qui n'aura pas ses enfants le soir du 24 ? Certaines personnes passent Noël seules alors qu'elles apprécieraient un peu de compagnie mais n'osent pas s'imposer, comme si cette fête était "sacrée". Proposer un Noël non conventionnel est une bonne solution pour rallier à la fois les personnes isolées, mais aussi les anti-Noël. Vous considérez alors juste le 25 décembre comme un jour férié, l'occasion de faire la fête la veille sans vous préoccuper du lendemain.

Une soirée décalée rallie à la fois les personnes isolées et les anti-noël

Une fois l'équipe formée, il n'y a plus qu'à tout préparer. Choisissez un thème pour votre soirée mais qui ne soit surtout pas associé aux codes de Noël comme par exemple "les îles", "les années 80" ou "Bienvenue chez les ch'tis". A partir de là, à vous de trouver comment réussir la soirée : déguisements, DVD, repas exotique ou typique, etc. Si chacun y met du sien, vous allez préparer une soirée qui sortira vraiment de l'ordinaire et qui sera en même temps très joyeuse.

 Passer un Noël décalé permet de renforcer les liens entre les gens mais surtout de garder des souvenirs impérissables de cette soirée pas comme les autres.

Sommaire