Comment survivre aux fêtes de fin d'année ? Regardez à nouveau le Père Noël avec vos yeux d'enfant

Les fêtes vous ne les aimez pas forcément beaucoup, mais vous acceptez l'idée que l'atmosphère est différente à cette période de l'année. Par exemple, les gens sont parfois plus stressés voire violents la veille de Noël dans les magasins. Mais en même temps il y a généralement une lueur d'enfant dans leurs yeux qui les rendraient presque attendrissants. Et remarquez comme c'est agréable d'entendre "Et joyeux Noël, hein !" venant de la caissière qui d'habitude peine à vous saluer. Sans parler du boulanger qui a pour l'occasion fabriqué des boules de pain à suspendre, de quoi amuser tous les clients.

Parce qu'à Noël, tout le monde redevient un peu enfant, on se prend au jeu, une fois par an, à accepter un peu de légèreté et de chaleur humaine venant des autres. D'ailleurs c'est votre père qui a sorti la couronne de Noël et vous a demandé de l'accrocher, alors que d'habitude il n'aime pas la déco.

"Noël est la seule période de l'année pendant laquelle on peut retomber en enfance sans complexe"

Si vous voulez jouer le jeu de Noël jusqu'au bout, optez pour ces bonnets rouges et blancs qu'on trouve un peu partout sur les marchés de Noël. Vous vous assurerez alors des sourires des passants, les yeux admiratifs des enfants et peut-être même quelques chants entonnés spontanément dans la rue.

 Tout le monde "craque" pendant cette période, comme si on avait le droit de retomber en enfance, ce monde si insouciant et rassurant que l'on quitte pour l'austérité adulte. Avouez que vous aussi lorsque vous croisez un père Noël qui vous sourit, vous y croyez un peu...

Sommaire