Comment survivre aux fêtes de fin d'année ? Noël en famille, deux solutions : fuir ou s'imposer

Si supporter les fêtes de Noël est parfois pénible, les préparer peut être encore plus épuisant ! D'autant plus si, depuis début novembre, votre mère vous appelle 2 fois par jour pour savoir si vous venez seule ou avec votre amoureux, si vous avez enfin choisi entre le poisson et la viande, si vous voulez un petit cadeau ou un petit chèque ou encore si mamie préfère un bouquet ou des chocolats. Bref, avant même d'y être, les fêtes peuvent être relativement fatigantes. Deux solutions existent : fuir en Patagonie pendant 3 mois (de novembre à janvier) ou alors vous imposer.

Prenez le renne par les bois et ne laissez pas les autres prendre toutes les décisions. Vous savez que la copine de votre cousin Julien est végétarienne mais mange du poisson, donc vous imposez la sole à tout le monde (steak haché pour les enfants), comme ça c'est réglé et surtout ça évite de se tromper. Ensuite vous vous chargez d'envoyer un mail à vos tontons pour qu'ils préviennent leurs enfants respectifs d'apporter un cadeau à moins de 20 euros, ça vous évite de trouver les adresses ou numéros de vos 16 cousins et vous assure que les responsabilités seront partagées.

On ne rattrape pas des années en une soirée alors profitez du présent !

Car qui dit Noël en famille, dit forcément retrouvailles. Parmi tous ces cousins et cousines, la plupart vous ne les connaissez plus vraiment. Certes il y a 25 ans vous étiez tous ensemble à jouer sur le tas de sable dans la cour, mais aujourd'hui vos vies sont différentes. N'essayez pas de rattraper toutes ces années vainement et prenez cette soirée à la légère. Parlez du présent et du futur, du bébé à venir, de leurs prochaines vacances ou de la maison en construction. Et relativisez : ça ne dure qu'une soirée, vous pouvez y survivre.

 Enfin pour la vaisselle, proposez-vous de bon cœur, le torchon à la main, en sachant très bien que votre tata Françoise vous le retirera au plus vite en vous disant que votre intention est bonne mais que vous feriez mieux d'aller discuter avec vos cousins depuis le temps que vous ne vous êtes pas vus. Si elle insiste... 

Sommaire