Demain j'arrête... d'être complexée ! Si vos complexes vous gênent, ne tardez pas à consulter

en parler à un psychologue peut vous aider.
En parler à un psychologue peut vous aider. © Phase4Photography - Fotolia

Il peut être difficile de savoir s'il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé (psychologue, psychothérapeute).

Tout dépend du degré de souffrance qu'engendrent vos complexes, qui peut aller de la petite gêne à la dysmorphophobie (crainte obsessionnelle d'être laid). "Souvent, les personnes très complexées ne se trouvent pas légitimes, elles ne s'aiment pas assez pour s'offrir une aide qui pourrait les aider à s'aimer. Ce cercle vicieux retarde la démarche de consultation et les maintient trop longuement dans un mal-être", explique Hervé Magnin. Alors, si vos complexes vous font souffrir au quotidien, que l'image de votre corps vous obsède, n'hésitez pas à demander de l'aide à un spécialiste, "vous le valez bien"...

Sommaire