"Nous avons le pouvoir de co-créer notre vie" "Les femmes écoutent davantage leur intuition"

 

De plus en plus de femmes souhaitent aujourd'hui changer radicalement de vie, comment expliquez-vous ce phénomène ?
Chantal Rialland :
Je pense que les femmes sont plus sensibles, plus en connexion avec les énergies subtiles et écoutent davantage leur intuition.  Les valeurs de ce monde sont peu à peu en train de changer. Les femmes ne veulent plus perdre leur vie à la gagner. Elles ont envie de faire quelque chose qui leur plaît vraiment et qui, souvent, est utile aux autres et à la planète.

La crise, une explication ?
C. R. :
Est-ce une crise ou est-ce en fait un changement de civilisation ? Je penche pour la deuxième hypothèse. Une civilisation qui a pour unique référence l'argent et le paraître, au mépris des êtres humains et de l'environnement, est condamnée à disparaître.

Quel est le profil de ces femmes ?
C. R. :
Ce sont des pionnières qui croient en des valeurs universelles.

Quels sont les rêves des femmes ?
C. R. :
Un monde plus humain. Nous allons passer d'un monde basé sur l'agressivité et la compétition acharnée à la prise de conscience que nous sommes tous reliés les aux autres et tous reliés à l'univers. La notion de cohésion va devenir extrêmement importante.

Que leur conseillez-vous ? 
C. R. :
Je les encourage de tout mon cœur ! Je suis aussi très attachée à l'idée que - même en ne changeant pas extérieurement de vie - vous pouvez faire une révolution intérieure extrêmement importante et utile pour vous et pour votre entourage, donc pour l'humanité. La seule façon de commencer à changer le monde c'est de se changer soi-même. De passer d'un temps de guerre à un temps de paix.

 

Sommaire