"Nous avons le pouvoir de co-créer notre vie" "Le changement de vie, c'est se réveiller heureux de vivre chaque matin"

Pourquoi un livre sur le changement de vie ?
Chantal Rialland :
J'ai eu envie d'écrire ce livre car beaucoup de personnes se posent aujourd'hui des questions. Elles voudraient être plus heureuses et plus épanouies, elles voudraient se réaliser, elles voudraient changer des choses dans leur vie mais ne savent pas comment. Ce livre explique que nous avons l'immense pouvoir de co-créer notre vie et donne le mode d'emploi. En premier lieu, il est indispensable de veiller à nos pensées et à nos affects, c'est-à-dire à nos ressentis, à nos émotions, à nos sentiments. Ce que nous avons dans la tête et dans le cœur influence totalement notre vie, les évènements qui nous arrivent, les relations que nous entretenons avec les autres, les décisions que nous prenons. En second lieu, il est fondamental de prendre les problèmes que nous rencontrons autrement. J'ai montré comment résoudre nos problèmes personnels, affectifs, familiaux, professionnels, en prenant de multiples exemples concrets de la vie quotidienne.

'mon big bang intérieur - vous avez l'immense pouvoir de changer votre vie',
"Mon Big Bang intérieur - Vous avez l'immense pouvoir de changer votre vie", publié aux éditions Marabout, sort en librairie le 4 avril 2012 © Marabout

Le titre de votre livre " Big Bang intérieur " est très fort... En quoi, et pourquoi, changer sa vie nécessite-t-il un tel bouleversement ?
C. R. :
C'est un changement radical. Il n'est pas violent mais il est intense et synonyme de vie, d'enthousiasme, de renaissance. Découvrir que nous avons un pouvoir de co-création, que nous ne sommes pas "pieds et mains liés", que nous n'avons pas à subir, que nous ne sommes pas victimes, que nous pouvons changer vraiment notre vie, est un immense pas en avant.

La faute à quoi ?
C. R. :
Nous n'avons pas confiance en nous. Nous avons, pour la plupart, été élevés de manière à ne pas nous aimer, à douter constamment de nous, à nous critiquer sans cesse. Nous n'avons pas confiance en la vie. Nous fantasmons que le vie est forcément dure, difficile, voire hostile. La crise, les nouvelles à la télévision qui mettent en exergue les catastrophes, la morosité ambiante n'arrangent rien. Sans nous en rendre compte, nous avons été éduqués à cultiver la négativité. Nous vivons dans la peur. Peur de nous-mêmes, peur des autres, peur d'oser, peur d'entreprendre, peur qu'une tuile nous tombe sur la tête, peur d'échouer.


Comment définissez-vous le changement de vie ?
C. R. :
Le changement de vie, c'est se réveiller heureux de vivre chaque matin. C'est être dans la gratitude pour tout ce dont nous bénéficions, au lieu de centrer notre attention sur " la bouteille à moitié vide ". C'est apprendre chaque jour, progresser, évoluer. C'est communiquer, c'est aimer, danser avec la vie. Le changement de vie, c'est aussi mettre en œuvre sa créativité. Oser dire non à ce qui ne nous convient pas. Dire véritablement oui et améliorer ce qui nous correspond. Oser réaliser nos rêves.

Que doit-on justement modifier pour réussir à changer sa vie et être heureux ?
C. R. :
On doit changer sa tête et son cœur, devenir pleinement soi-même, s'ouvrir autrement à la vie.

Vous parlez beaucoup de " pensée positive " dans votre livre. Pas toujours facile... Comment s'y prendre et en quoi cela participe-t-il au bonheur ?
C. R. :
Penser positivement, ce n'est pas refouler ses pensées. Il n'y a rien de plus toxique que le refoulement. Ce n'est pas non plus "jouer à l'autruche" ou nier les problèmes style "Tout va bien Madame la Marquise" ou "Cui-cui les petits oiseaux". Tout ce sur quoi vous fixez votre attention s'amplifie et s'intensifie. D'où l'importance de cultiver des pensées qui vous font du bien et développent vos potentialités.
Par exemple, quand vous avez un problème, si vous ne cessez d'y penser et de vous tracasser, vous allez finir par en faire une montagne. Il est nettement plus efficace de vous concentrer sur la solution. Il  y a beaucoup de techniques que j'explique pour aider à maintenir des pensées et des affects positifs.

Quelles sont les 5 conditions pour réussir son changement de vie ?
C. R. :
 Pour moi, il est indispensable de :
- Avoir confiance en soi.
- Avoir confiance en la vie.
- Se connecter à son moi profond, méditer, écouter son intuition.
- Avancer pas à pas, aimer et chérir votre projet, utiliser les affirmations, la visualisation et la relaxation.
- Veiller à la "synchronicité" qui est la manifestation de l'aide de l'univers.

Avez-vous des exemples de changement de vie réussi ?
C. R. :
En tant que psychothérapeute, j'en ai des centaines ! Ce peut-être changer sur le plan professionnel et les exemples sont multiples : trouver un autre employeur, faire une formation, reprendre des études, créer sa société ou s'installer en profession libérale, changer de profession, changer de région, partir travailler à l'étranger.
Ce peut-être sur le plan affectif : se remettre en question, améliorer son couple, divorcer si l'on n'est pas heureux, mettre au monde un premier enfant, s'autoriser à en avoir un troisième si l'on en a envie, à l'inverse oser de ne pas avoir d'enfant, etc.
Un des changements les plus importants est de se libérer de ses valises émotionnelles, toutes ces tristesses, ces frustrations, ces rancoeurs, ces colères, ces haines, ces souffrances qui pèsent si lourd et qui, pire, vous font répéter inlassablement la même chaîne de malheurs.

 

Sommaire