"Nous avons le pouvoir de co-créer notre vie" "J'ai changé de vie plusieurs fois"

chantal rialland, psychothérapeute et psychologue
Chantal Rialland, psychothérapeute et psychologue © Editions Marabout

Vous-même dites avoir changé de vie. Parlez-nous de votre parcours.

Chantal Rialland : J'ai changé de vie plusieurs fois sur le plan extérieur ! Mes parents voulaient que je sois médecin et je voulais être psychothérapeute, j'ai donc résisté à la pression pour réaliser ma vocation. J'ai divorcé à vingt-deux ans au bout de quatorze mois de mariage car j'avais fait une erreur. Mais j'ai beaucoup appris de cette erreur. Il y a six ans, après avoir fait un stage dans une école de langues à New York, j'ai souhaité vivre aux Etats-Unis. Il y a plein de choses à transformer en Amérique, notamment le système d'assurances santé et le coût exorbitant des études. Mais j'ai beaucoup apprécié la positivité et le dynamisme de la mentalité américaine.
J'ai eu la chance d'obtenir un visa O1 puis une Green Card.
Puis j'ai déménagé à Los Angeles il y a quatre ans car j'aime le climat, la végétation, les énergies de la Californie.  Mais pour moi, le plus important, ce sont les changements intérieurs. Ils conditionnent d'ailleurs les changements extérieurs.

Mon but est que mes livres aident les personnes à être plus heureuses et à se réaliser.

Et vous, quel est votre rêve ?
C. R. :
J'en ai beaucoup ! Le premier est de continuer à évoluer moi-même. Le second est de partager mon expérience avec les autres en écrivant. Mon but est que mes livres aident les personnes à être plus heureuses et à se réaliser. Le troisième est de continuer à être psychothérapeute. Je donne des consultations par téléphone à travers le monde francophone et j'adore cela. J'en profite pour remercier les personnes qui me font confiance et qui m'apprennent tellement à travers leur cheminement pour être enfin elles-mêmes.
Ce serait bien que je m'améliore en anglais car je le comprends de mieux en mieux (il y a des émissions télévisées passionnantes à la télévision américaine) mais je le parle très mal. Mais quand on dit "ce serait bien", ce n'est pas un vrai rêve, c'est juste une constatation. En fait, je n'ai pas beaucoup de temps pour reprendre des cours.
Un rêve extérieur, que j'espère bien réaliser, prendre des vacances à Maupiti, une petite île encore préservée du grand tourisme, située dans l'Archipel de la Société en Polynésie française.

Un rêve extérieur, que j'espère bien réaliser, prendre des vacances à Maupiti,

L'avez-vous déjà atteint ?
C. R. :
On n'a jamais fini d'évoluer mais ce qui est bien, c'est que l'on vit de plus en plus sereinement et de plus en plus joyeusement.  Quand on s'est libéré des souffrances du passé, c'est un plaisir d'évoluer. Chaque jour est fait pour progresser et pour apprendre.


Quels sont vos projets ?
C. R. :
Publier un prochain livre sur l'amour aux Editions Marabout. Faire des conférences, des séminaires et des formations sur le pouvoir de changer sa vie.

 

Sommaire