Je m'aime telle que je suis ! Je me pardonne et je pardonne aux autres

savoir pardonner, à soi-même comme aux autres, c'est avant tout se délester d'un
Savoir pardonner, à soi-même comme aux autres, c'est avant tout se délester d'un poids qui peut plomber notre humeur et nos journées. © iStockphoto / Thinkstock

Non, ce concept ne relève pas des principes Bisounours, loin de là. L'acte de pardon, qu'il soit dirigé vers soi ou vers les autres, vise avant tout à vous soulager, vous, d'un poids qui vous empêche d'avancer.

Vous avez fait une erreur, blessé quelqu'un, commis un acte dont vous vous sentez atrocement coupable. Que quelqu'un vous en veuille ou non, la sensation reste la même : une désagréable sensation de poids sur la conscience, qui se traduit par cette fameuse impossibilité de se regarder en face dans un miroir. Si l'on ne fait rien pour y remédier, on peut se traîner ce poids pendant des années, sans plus pouvoir avancer.
Se pardonner, c'est accepter que, comme tout être humain, on est faillible, qu'on a commis une erreur et qu'elle a eu des conséquences, mais que cela ne doit pas remettre en cause notre existence pour autant ! "Le pardon que l'on s'accorde à soi-même est un des plus grands signes d'amour que vous pouvez vous témoignez, écrit Pierre Pradervand. Nous n'avons pas seulement le droit de nous pardonner, nous en avons aussi le devoir, quel que soit le nombre de fois où nous avons échoué."

Allégez votre bagage

Attention, cela ne signifie évidemment pas que vous devez oublier et passer à autre chose aussi facilement. "La repentance et le regret qui l'accompagnent doivent être sincères. (...) Ce pardon n'a de sens que si nous affûtons mieux les outils qui nous éviterons de rechuter."

Et pardonner aux autres alors ? Non, il ne s'agit pas, là non plus, d'un acte spécialement altruiste. L'idée première est surtout de vous délester, vous, de cette rancune qui assombrit vos journées. Lâcher prise, passer outre le mauvais tour que l'autre vous a joué vous permet de vous libérer de son emprise et d'avancer où bon vous semble. Pas facile ? Et non ! Mais avec un peu de motivation et d'entraînement, vous verrez que vous obtiendrez le détachement nécessaire pour y parvenir.

Sommaire