Partager cet article

RSS
Femmes > Psycho >  Célibataires > Conseils
Psycho
21/11/2005

Les 8 règles d'or de la célibataire heureuse

Surmonter l'isolement, l'ennui, le manque affectif : c'est plus facile à dire qu'à faire quand on est célibataire. Pour trouver équilibre et épanouissement dans votre célibat, découvrez les huit règles d'or de la célibataire heureuse.

  Envoyer à un ami Imprimer cet article  
SOMMAIRE


Apprivoiser la solitude
La solitude fait peur. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle de nombreux conjoints restent ensemble malgré la dégradation de leur relation. Pour mieux supporter la solitude voire l'apprécier, faites-en une alliée. Profitez de vos moments en solitaire pour prendre du temps pour vous, cultiver un talent artistique, cuisiner, lire, regarder un bon film. Vous verrez, vous ne craindrez plus de rester seule par un long dimanche après-midi d'hiver. Au fil du temps, cela deviendra un plaisir, et même mieux, un besoin.

Se sentir bien chez soi
Pour ne pas avoir peur de se retrouver seule chez soi de temps en temps, il est essentiel de s'y sentir bien. Si petit soit-il, votre appartement doit vous renvoyer une image positive. Faites de votre foyer un petit nid douillet où il fait bon vivre. Comme vous habitez probablement seule, vous avez l'opportunité de décider de votre déco de A à Z : couleurs, meubles, tissus... Choisissez ce qui vous plaît, et transformez votre "chez vous" en un lieu confortable et accueillant.

Avoir confiance en soi
Halte aux idées noires ! Ce n'est pas parce que vous êtes célibataire que vous êtes moche, stupide et inintéressante. Le cliché de la vieille fille désagréable est bel et bien révolu. Ayez confiance en vous, et en votre potentiel de séduction. Difficile de plaire aux autres si soi-même, on se dénigre. Vous devez être consciente de votre valeur physique, intellectuelle et surtout affective. Apprenez à reconnaître et apprécier l'amour que vous portent vos proches. Entretenez votre image, soyez coquette, prenez soin de vous, souriez. Et ne vous étonnez pas si un homme tente de vous séduire, c'est que vous le valez bien !

S'ouvrir aux autres
Evitez l'isolement. La télé, les DVD, Internet, les animaux domestiques... c'est bien, mais vous ne devez pas vous en contenter. Vivre recluse, c'est déprimant. Afin de ne pas vous replier sur vous-même, entretenez vos amitiés, proposez des sorties, organisez des dîners. N'attendez pas désespérément que le téléphone sonne et que l'on vous invite quelque part, prenez vous-même l'initiative de contacter vos amis et relations. Vous vous constituerez ainsi un réseau social important, clef de votre équilibre affectif.

Profiter des plaisirs de la vie
Vous aussi, vous avez droit au bonheur ! Il n'est pas obligatoire d'être deux pour se faire plaisir. On peut tout à fait apprécier la beauté d'un paysage en solitaire. Et pas besoin d'être deux pour aller au cinéma ou s'offrir un bon repas. Ne refusez pas les petits plaisirs du quotidien sous prétexte que vous êtes seule. Après tout, les bons côtés de la vie ne sont pas réservés qu'aux couples !

Être égoïste
Pensez à vous ! Quels sont vos objectifs ? Quelles sont vos envies ? Vous rêvez depuis toujours de faire le tour du monde ? Foncez ! vous n'avez qu'une seule personne à satisfaire : vous-même. C'est l'occasion de mieux vous connaître, de réfléchir et de vous recentrer sur vous-même en prenant conscience de vos véritables désirs. Rien ne doit vous empêcher de prendre une décision importante, de changer d'orientation professionnelle ou encore de déménager. Établissez vos priorités. En somme, faites passer votre bonheur avant toute autre chose.

Ne plus subir
Certes, vous n'avez peut-être pas choisi d'être célibataire, mais il est inutile d'adopter une attitude aigrie et d'en vouloir à la terre entière. Ressasser ses vieux souvenirs de vie à deux ou jalouser les couples d'amoureux, ça n'est pas constructif. D'accord, c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais ne vous posez pas en victime, parce que ce n'est pas le cas. Même si, comme tout mode de vie, le célibat comporte ses hauts et ses bas, c'est loin d'être le bagne. Ce n'est pas parce que vos histoires d'amour n'ont pas marché que vous êtes condamnée à rester seule pour le restant de vos jours. Sachez que tout individu est responsable de son bonheur, alors ne soyez plus spectatrice, mais actrice de votre vie !

Surmonter la pression sociale
"Alors, quand est-ce que tu te maries ?" Difficile de supporter les regards compatissants, les questions indiscrètes ou les remarques étonnées lors des repas de famille. Vous en avez assez de devoir vous justifier sans cesse, c'est normal. Et pas question de culpabiliser ! Dites-vous simplement que vous êtes loin d'être une bête curieuse et qu'environ 10 millions de Français sont dans votre cas. Cela permet de relativiser. Enfin, c'est bien connu : mieux vaut être seule et épanouie que malheureuse en couple, non ? 

Sommaire du dossier


Magazine Psycho Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Croyez-vous à votre horoscope ?

Tous les sondages