Pollution de l'air : quels sont les effets sur la santé ?

La pollution de l’air, à l’extérieur comme à l’intérieur, entraîne entre autres des maladies respiratoires qui peuvent être mortelles. Ce sont les particules fines qui sont particulièrement néfastes pour les bronches.

Par définition, la pollution de l’air correspond à un mélange complexe de gaz et de particules, de métaux et de composés organiques en suspension dans l’air dont les niveaux de concentration varient en fonction des émissions et des conditions météorologiques (source : Santé Publique France). Ce type de pollution concerne aussi bien l’air extérieur que l’air intérieur. La pollution atmosphérique est principalement d’origine humaine (anthropique). Parmi les causes, on retrouve les activités humaines, telles que l’industrie et l’agriculture, les moteurs des véhicules, ou encore les installations de chauffage, locales comme résidentielles.

La mesure du taux de pollution se fait par le suivi dans le temps, de l’évolution de la concentration de certains polluants. Les quatre traceurs les plus mesurés sont l’ozone (O3), les particules fines de tailles inférieures à 2,5 micron et 10 micron (PM 2,5 et PM10), le dioxyde de souffre (SO2) et le dioxyde d’azote (NO2). Les pics de pollution correspondent au dépassement, ou au risque de dépassement du seuil de recommandation ou du seuil réglementaire, pour l’un des quatre polluants précédents. Lors de ces épisodes de pollution de l’air, le Ministère de la santé recommande d’éviter les grands axes routiers ainsi que leurs abords aux heures d’affluence, et de limiter ses activités de plein air (pique-nique, sport).

Plusieurs études ont déjà montré un effet nocif de la pollution de l’air sur notre santé. L’exposition répétée aux polluants de l’air provoque une réaction inflammatoire au niveau du système respiratoire, ce qui peut provoquer ou aggraver une réaction allergique ou un asthme. La pollution atmosphérique participe également au développement de maladies chroniques cardio-vasculaire, respiratoires, et neurologique, ainsi que de cancers.  

La pollution n’est pas un problème réservé aux grandes villes uniquement. Bien que les grandes agglomérations comme Lyon, Nice, Lille ou encore Paris connaissent des taux de pollution parmi les plus élevés, les plus petites villes et les zones rurales ne sont pas épargnées. Il s’agit d’un problème mondial, pour lequel il n’existe pas encore de solution. Cependant, il existe plusieurs moyens pour lutter contre la pollution de l’air, notamment en optant pour des moyens de transport moins polluants comme le vélo ou la marche, ou en réduisant sa consommation d’énergie à la maison. La pollution de l’air concernant également l’air intérieur de nos habitations, il est important de bien vérifier les filtres et les aérations.

Plus d'infos : actualités et dossiers du ministère de l'Environnement.

Lire aussi

 

Actualités

Dossiers