Les bons gestes pour venir à bout de l'acné Les cosmétiques ont tendance à aggraver l'acné

la plus grosse hantise : les traces laissées par les cicatrices.
La plus grosse hantise : les traces laissées par les cicatrices. © Hemera-Thinkstock

Il arrive parfois que l'acné continue au-delà de 17-18 ans, après la puberté. Plusieurs raisons expliquent cela. "Lorsque la peau est par nature plus grasse ou que les microbes se développent facilement sous la peau, les boutons restent plus longtemps. Par ailleurs, l'utilisation excessive de cosmétiques inadaptés a tendance à aggraver l'acné car ils bouchent les orifices par lesquels s'écoule le sébum", ajoute le Dr Lorette, dermatologue au CHU de Tours et membre de la Société française de dermatologie.

Dans les formes plus sévères, on observe des boutons qui s'infectent et grossissent anormalement, jusqu'à former des microkystes sous la peau. Ils ne sont pas graves mais ils laissent place à des cicatrices parfois importantes, surtout lorsqu'elles sont traitées trop tardivement.

Sommaire