"Se ronger les ongles, une plaie" "LA solution c'est les faux ongles !"

De toutes les manies, l'onychophagie est l'une de celles dont il est le plus difficile de se défaire... Vous avez été nombreux à déposer des témoignages et rares sont ceux qui ont réussi à trouver une solution sur le long terme. Parmi elles, le port de faux ongles, testé et approuvé par Mel et Mounette, semble porter ses fruits.

Mel : "Depuis l'âge de 5 ans, me ronger les ongles était devenu une mauvaise habitude mais elle répondait certainement à un stress et à des préoccupations sous-jacentes. Cela me détendait et me procurait une certaine "jouissance"...
La méthode trouvée a été celle des faux ongles même si les premiers mois, je parvenais à les décoller bien que qu'ils soient très solides... Je continue à entretenir des faux ongles car dès que je n'ai plus rien, je recommence à les ronger. C'est plus fort que moi alors que j'apprécie esthétiquement d'avoir les ongles longs."


Mounette : "Je me ronge les ongles depuis que je suis toute petite.
J'imagine que j'étais nerveuse et que je passais mes nerfs bêtement...
Après mon bac, je suis partie un an aux USA et là-bas j'étais vraiment mal à cause des ongles magnifiques des filles. En mettant des faux ongles, on ne peut pas les ronger et pendant ce temps ils repoussent !"

Sommaire