Acné : "J'en suis débarrassée"

L'acné n'est pas forcément synonyme de puberté. La preuve, Sandrine a commencé à en avoir à 30 ans !

Acné : "J'en suis débarrassée"
© Paylessimages - Fotolia.com

"J'ai eu de l'acné à partir de 30 ans alors qu'à l'adolescence je n'avais rien eu : pas un point noir ni un petit bouton rouge, je pensais que cela ne passerait pas par moi ! Mais une fois la trentaine arrivée une crise horrible m'a envahie et cela a été très douloureux à vivre. Aujourd'hui ce n'est qu'une mauvaise histoire. Plus un bouton !

Avant cela, pas si simple. Je me suis tout d'abord ruinée en produits de beauté et en soins en cabine chez l'esthéticienne, avant de me rabattre sur les produits vendus en parapharmacie (non gras, etc.). Résultat : toujours aucune amélioration.

Ont suivi ensuite les dermatos avec des traitements en local, des crèmes et gels qui décapent la peau à appliquer le soir. Toujours aucun résultat ! Les antibiotiques ont suivi, aucune efficacité, ils m'ont même donné des taches brunes (traitement suivi en plein hiver à Paris donc pas de soleil) et les boutons énormes étaient toujours présents. Cela formait de véritables kystes et avec de jolies traces...

 

Une peau de bébé

Diane 35 a eu un effet immédiat au bout de la première plaquette. Tout le monde me dit que depuis j'ai une vraie peau de poupée avec un teint éclatant ! Même plus un point noir sur la zone médiane ! Une vraie peau de bébé...
Le seul problème c'est que Diane me fait mal à la poitrine pendant toute la durée de la plaquette mais j'ai trop peur de l'arrêter et que cela revienne. Pour le moment, je persiste et je verrai dans quelque temps.

Psychologiquement, cette période d'acné a été difficile. J'étais très gênée, surtout dans mon travail, car je suis manager. J'avais des assemblées et réunions et au quotidien cela me rendait la vie pénible, le jugement et le regard des gens vous mettent totalement mal à l'aise.
Depuis je suis beaucoup plus sûre de moi, je me sens jolie et épanouie !"