Patricia : "Plus je déprimais, plus mes cheveux tombaient"

stress et cheveux ne font pas bon ménage.
Stress et cheveux ne font pas bon ménage. © IrinaNo - Fotolia.com

A la suite d'une accumulation de soucis, Patricia réalise qu'elle se dégarnit petit à petit. Un choc.

"J'ai commencé à perdre mes cheveux suite à des problèmes liés au stress du boulot, un déménagement, la fatigue et surtout la prise d'une pilule. Je m'en suis réellement aperçue au retour des vacances d'été : je voyais totalement mon cuir chevelu. Et plus je déprimais et plus mes cheveux tombaient. 
J'ai arrêté de suite cette contraception puis suis allée voir un dermatologue. Traitement de choc : du fer pendant 3 mois et surtout des piqûres de Bépanthène et Biotine deux jours par semaine pendant 2 mois. Pour un bon résultat : même si les cheveux ne repoussent pas, ils sont plus volumineux. 
Il y a vraiment une amélioration. Je suis tout de même obligée de me laver les cheveux tous les jours encore car ils sont fins et fragiles (stop au brushing)."