Herpès labial : comment s'en débarrasser ? Des traitements qui ciblent les symptômes

les tgo viennent former un bouclier sur la blessure, la rendant un peu moins
Les TGO viennent former un bouclier sur la blessure, la rendant un peu moins sensible à la douleur. © iStockphoto/Thinkstock

Depuis peu, un autre type de traitement tente de s'attaquer davantage aux symptômes qu'à la cause, arguant que ce sont finalement eux qui posent le plus de problème aux patients.

Ces produits se présentent sous forme d'un gel contenant des tri-ester de glycérol oxydés (TGO). L'action du produit est double.

 Il forme un bouclier invisible sur la blessure, la protégeant de l'extérieur : automatiquement, la douleur se trouve diminuée.

 Les TGO vont également enrayer le processus d'inflammation et limiter la perte d'eau au niveau des lésions : la sensation de brûlure s'atténue rapidement et la régénération de la peau est accélérée.

Bien que nouveau et donc pas encore testé à grande échelle, il semble que ce type de produit (Acura) agisse plus vite que les antiviraux. Autre avantage : il s'agit d'un dispositif médical et non d'un médicament, c'est-à-dire que le produit agit par un élément physique et non pharmacologique. Il n'y a donc aucun risque d'effets indésirables.

L'idéal est de combiner ce traitement avec un antiviral, pour une action à la fois immédiate et à plus moyen terme.

A noter : ce produit n'est pas remboursé par la sécurité sociale.

Sommaire