"Il faut changer nos habitudes au soleil" "Une fois sur la peau, les taches brunes sont définitives"

Chaque année, en débronzant, apparaissent des taches blanchâtres pas très jolies. A quoi sont-elles dues et comment les éviter ?
Dr Lemaire : Il peut exister plusieurs maladies correspondant aux taches blanchâtres. Soit elles sont très blanches, cela s'appelle un vitiligo et il faut consulter.
Soit elles sont localisées sur des zones en haut du dos, sous les aisselles, essentiellement le torse et elles apparaissent bien après le débronzage. Il peut s'agir d'une mycose, qui s'appelle le Pityriasis verticolor. C'est un champignon tenace, qui nécessite un traitement préventif.
Eventuellement, les taches, si elles sont légèrement blanches, comme si on avait gommé la couleur de la peau, peuvent être des dartres achromiantes.

J'ai des taches de soleil que j'ai déjà fait enlever à la lumière intense pulsée mais qui reviennent dès que je m'expose à nouveau au soleil (avec ou sans protection). Et lorsque je vais à la mer, je mets toujours une protection 50 sur le visage. Existe-t-il un moyen de faire enlever ces taches de soleil définitivement ?
Non. Il faut que vous renouveliez votre crème toutes les heures. Il n'y a aucun traitement définitif, il faut recommencer le traitement cosmétique tous les ans si vous voulez continuer à vous exposer. Les crèmes ne sont pas des armures et selon le type de peau, si l'on transpire, l'intensité du soleil, l'épaisseur de crème que l'on met sur le visage, le renouvellement, la protection sera plus ou moins efficace.


Quel est le délai entre une exposition au soleil et les lésions qui en résultent ?
Tout dépend du phototype. Plus il est clair, plus la peau sera marquée. Malheureusement, le mélanome malin existe aussi chez l'enfant. C'est exceptionnel, mais ça existe. D'ailleurs, c'est la cause de mort par cancer la plus fréquente chez les 25-35 ans.


Est-ce que les personnes allergiques au soleil et/ou photosensibles peuvent tout de même s'exposer ? Si oui, quelles sont les précautions à prendre ?
Les personnes photosensibles ne doivent pas s'exposer sinon elles vont déclencher leur maladie. Par exemple, le lupus, maladie fréquente chez les femmes jeunes, a pour principal traitement la non-exposition solaire, sinon elles aggravent leur maladie. Il existe plusieurs allergies solaires. Dans le cas du véritable urticaire solaire, là aussi, pas d'exposition. Sinon, la fameuse lucite estivale bénigne, fréquente et prise à tort pour une allergie solaire, permet l'exposition et d'ailleurs, c'est seulement quand la peau aura un léger hâle que les problèmes s'arrêteront.

 

Est-il vrai que la peau des brunes est plus résistante au soleil que la peau des blondes ?
Oui, quand on a une peau noire, type phototype 6, la peau résiste mieux aux coups de soleil et plus on diminue son phototype (jusqu'au 1, roux), plus on risque le coup de soleil. Néanmoins, les bruns sont susceptibles de faire un mélanome malin. C'est rare, mais pas exceptionnel. Bob Marley est mort d'un mélanome malin au pied.
Il faut changer nos habitudes au soleil. En même temps, votre médecin vous examine et vous apprend à vous auto-examiner.

Sommaire