"Il faut changer nos habitudes au soleil" "Les peaux acnéiques doivent éviter le soleil"

Depuis quelques années, aux premiers rayons de soleil, j'ai des petits boutons rouges qui forment des plaques autour du décolleté. Qu'est-ce que c'est et comment les éviter ?
Dr Lemaire : Pour savoir exactement ce dont il s'agit, il faudrait une observation clinique. Mais à priori, d'après ce que vous me dites, ça s'appelle une lucite estivale bénigne. C'est une forme d'intolérance au soleil, bénigne. On peut l'éviter en prenant du bétacarotène (vitamine A), exclusivement pour les non-fumeurs. Ca peut marcher à fortes doses, à condition de le prendre longtemps avant l'exposition.
Sinon, il existe aussi d'autres médicaments sur prescription, même s'ils sont non remboursés. Ce sont les antipaludéens de synthèse, qui ne sont plus efficaces pour le paludisme mais qui donnent de bons résultats sur la lucite estivale bénigne. Et, au pire, la piqûre de corticoïdes prescrite par votre dermatologue avant les vacances.

 

Mon médecin m'a parlé de puvathérapie, je n'ai pas bien compris en quoi ça consiste. Pouvez-vous m'éclairer ?

La puvathérapie est une technique médicale pour des problèmes dermatologiques. C'est un traitement que l'on propose à certains patients atteints de psoriasis, de pelade, de vitiligo, etc. La puvathérapie est faite par un dermatologue, elle associe la prise d'un médicament (psoralène) à des UVA. Le dosage du psoralène est fonction du poids, de l'âge. Il y a des contre-indications. Il faut faire un bilan médical complet auparavant : prise de sang et consultation ophtalmologique. C'est un traitement pour soigner des pathologies, ce n'est pas une technique de prévention pour le soleil.

 

Je suis actuellement un traitement roaccutane contre l'acné. Apparemment, je ne peux pas m'exposer au soleil. Est-ce tout de même possible avec un écran total, vu que ces crèmes sont censées filtrer tous les UV ?
Non. D'abord c'est faux, elles ne filtrent pas tous les UV, seulement une bonne partie. Pour votre comportement au soleil, il faut que vous vous considériez comme un bébé de moins de 2 ans ! Donc, pas d'exposition entre 11 h et 16 h et utilisation d'un écran solaire indice 50+, plutôt fluide, c'est plus agréable quand on a un traitement roaccutane. Il faut bien évidemment renouveler régulièrement.

Quelle attitude adopter au soleil lorsque l'on a de l'acné ?
Pour les peaux acnéiques, le soleil a un seul et unique avantage, c'est son rôle anti-inflammatoire : il sèche les petits boutons rouges. C'est vraiment le seul avantage. Il faut savoir que le bronzage entraîne un épaississement de la peau. L'effet antiseptique du soleil permet de contrebalancer l'épaississement de la peau. Mais, lorsque la peau n'est plus exposée aux rayons ultraviolets, l'inflammation repart de plus belle et les boutons réapparaissent quelques semaines plus tard. En plus, si l'acné est traitée avec des médicaments photosensibilisants, il y a un risque de développer une allergie au soleil.

 

J'ai une cicatrice un peu fraîche (faite il y a environ 2 mois) sur la peau. Est-ce que je peux l'exposer sans problème avec de la crème ?
Je vous conseille un stick écran total résistant à l'eau. Il y a plusieurs gammes disponibles en pharmacie, dont certaines très efficaces, que j'ai moi-même testées !

Sommaire