Ces questions dermato qu'on n'ose pas poser Pourquoi certaines femmes ont-elles plus de poils que d'autres ?

Même les hommes, aujourd'hui, ont tendance à vouloir conserver une peau la plus imberbe possible. Mais parfois, la pilosité de ces femmes devient si importante qu'elles ont du mal à lutter. Deux pathologies peuvent conduire à une pilosité excessive et particulièrement disgracieuse.

L'hypertrichose touche indifféremment les hommes et les femmes, elle est souvent héréditaire. Elle se caractérise par la pousse d'un duvet de poils en excès dans les zones déjà poilues ordinairement. Il ne semble pas y avoir de cause pathologique particulière. En revanche, l'hirsutisme ne touche que les femmes. Lorsqu'il se manifeste, des poils poussent dans des zones théoriquement réservées aux hommes : lèvre supérieure, menton, mamelon, ventre, fesses... Les fameuses femmes à barbe des cirques d'autrefois constituent la portion assumée de ces femmes qui souffrent d'hirsutisme. Elles constitueraient 5 % à 15 % de la population féminine.

Trop d'hormones mâles ?

Les causes de cette pathologie sont multiples. Il peut, en premier lieu, s'agir d'un dérèglement hormonal, qui conduirait les hormones mâles, les androgènes, à s'exprimer en excès. Un problème au niveau des ovaires ou des glandes surrénales peut en être la cause. Généralement, l'hirsutisme est alors accompagné d'autres symptômes : troubles de règles (parfois absentes), peau grasse, acné, chute de cheveux... Certains médicaments peuvent provoquer le même type de réaction mais le phénomène se résorbe alors quelques semaines après qu'on a arrêté de les prendre.

"De nombreuses méthodes ont été développées pour éliminer ces poils disgrâcieux"

D'autres fois, le taux d'hormones androgènes est normal, mais c'est le follicule pileux qui est anormalement sensible à ces hormones. La pilosité est alors souvent localisée à une ou plusieurs zones en particulier. Les femmes méditerranéennes sont plus souvent touchées que la moyenne, ce qui laisse supposer également une origine génétique de l'hirsutisme.

Aujourd'hui, de nombreuses méthodes sont développées pour éradiquer ces fameux poils superflus. Si la cause a été identifiée, il suffit de la faire disparaître pour que tout rentre dans l'ordre. Dans le cas contraire, s'il n'y a pas de cause particulière, les femmes peuvent recourir au rasoir mais aussi à la cire, à la décoloration ou, plus moderne et plus durable (plus chère aussi) à l'épilation électrique ou laser. 

Sommaire