Ces questions dermato qu'on n'ose pas poser Peut-on se débarrasser d'un angiome cutané ?

Aussi exaspérantes qu'elles puissent être ces petites malformations vasculaires, appelées angiomes cutanés, ne sont pas graves.

Elles apparaissent généralement durant les premières semaines de vie. La plupart de ces petites marques, celles qui sont en forme de fraise bien rouge, vont disparaître d'elles-mêmes à l'adolescence. Il est donc rare que l'on ait à les traiter. Ce peut toutefois être le cas lorsqu'elles sont mal placées, sur la paupière par exemple. Dans ce cas, un simple traitement au laser est généralement suffisant. Parfois, l'ablation chirurgicale peut être nécessaire. Enfin, un simple traitement à base de cortisone peut permettre d'éviter que l'angiome ne s'étende davantage, sans pour autant procéder à l'ablation. 

Différentes techniques

Les fameuses taches de vin, au contraire, auraient plutôt tendance à s'étendre avec l'âge. Totalement bénignes, elles demeurent inesthétiques et beaucoup de patients souhaitent donc s'en débarrasser. Malheureusement, c'est beaucoup plus difficile. Plusieurs séances de laser à colorant pulsé vont probablement permettre d'atténuer la tache. Mais il est rare de pouvoir l'enlever totalement et elle a, en outre, tendance à revenir. 

D'autres types d'angiomes, dits stellaires, se développent plutôt à l'âge adulte, notamment au moment de la grossesse ou dans le cadre de maladies du foie liées à l'alcool. Ils sont, comme leur nom l'indique, en forme d'étoile, légèrement surélevés au milieu. Ils peuvent disparaître spontanément. Autrement, il est possible de les résorber grâce à l'électrocoagulation, qui se déroule après avoir appliqué un anesthésiant local.

Sommaire