Ces questions dermato qu'on n'ose pas poser La cellulite disparaît-elle quand on fait du sport ?

Mesdames, vous pouvez courir au magasin de sport le plus proche pour renouveler votre équipement. Eh oui, le sport a généralement un effet bénéfique contre la cellulite. Attention, mieux vaut vous prévenir tout de suite : votre peau d'orange ne va pas disparaître totalement parce que vous irez trois fois par semaine à la salle de sport. Mais tout de même, ça peut aider. 

La cellulite est composée de graisse. Or, lorsqu'on fait du sport suffisamment longtemps (plus de 30 minutes d'affilée en général), l'organisme puise l'énergie dont il a besoin dans les graisses qui, par conséquent, fondent. CQFD. 

Pas de miracles

La cellulite se situe le plus souvent au niveau des cuisses, des fesses et du ventre. L'idéal est donc de privilégier un sport qui fait travailler les muscles à proximité, ceux-ci allant puiser au plus près. Double avantage : la graisse fond, les muscles redessinent la silhouette affinée. Le jogging, les exercices en salle de musculation ou le cyclisme sont donc particulièrement recommandés. Mais tout sport est bon à pratiquer dans la mesure où il va contribuer à faire fondre les graisses. En outre, il permet généralement d'améliorer les circulations sanguine et lymphatique, qui jouent un rôle dans le développement de la cellulite. C'est d'ailleurs pourquoi il est recommandé de procéder à un massage du bas vers le haut de quelques minutes des zones "à cellulite"
Il ne faut tout de même pas vous attendre à des miracles car l'apparition de la cellulite est causée par des multiples facteurs qui interagissent. Au premier rang, on retrouve les hormones féminines, ce qui explique que la cellulite fasse souvent son apparition à l'adolescence, pendant la grossesse ou à la ménopause, trois périodes où les hormones jouent au yoyo. Le port de chaussures à talons hauts, de vêtements trop serrés jouent également en votre défaveur, de même que votre alimentation. Malheureusement, il existe aussi un facteur génétique contre lequel il est impossible de lutter. 

Sommaire