Ces questions dermato qu'on n'ose pas poser J'ai de l'acné à plus de 30 ans, c'est normal ?

 

Vous commencez même à avoir quelques pattes d'oie au coin des yeux. Alors franchement, cumuler l'acné et les rides, vous trouvez ça un peu étonnant et vous vous demandez si vous êtes bien normal.
La réponse, au moins d'un point de vue dermatologique, est OUI. En effet, contrairement à une idée reçue qui voudrait que l'acné soit le privilège des ados, 20 % des femmes de plus de 25 ans ont de l'acné. "Il n'y a pas de limite, constate le dermatologue Henry Pawin. L'acné peut débuter vers 7-8 ans ou n'apparaître, chez certaines femmes, qu'à la ménopause." Les traitements que le médecin vous prescrira seront les mêmes que ceux des adolescents. Malheureusement, ils fonctionnent généralement moins bien chez les adultes.

D'une manière générale, l'acné de l'adolescent se situe plutôt dans la partie haute du visage (front et tempes). A l'âge adulte, ce sont surtout la mâchoire inférieure, le menton, voire le cou qui peuvent se couvrir de petits boutons.

Passé l' "âge ingrat", les femmes sont plus touchées que les hommes par l'acné, les variations hormonales ayant vraisemblablement un rôle dans ce problème de peau. D'ailleurs, les poussées d'acné ont souvent lieu quelques jours avant l'apparition des règles. Elle sont également fréquentes pendant la grossesse.

Quelques rappels pour réduire au maximum l'effet "calculatrice" qui a déjà perturbé vos années collège.

 Ne percez surtout pas vos boutons d'acné, cela risquerait d'amplifier le phénomène. Votre dermato vous prescrira peut-être un traitement pour enlever les points noirs qui, eux, favorisent l'acné. Mais ne le faites pas seul et avant d'avoir écouté ses conseils avisés.

 L'acné n'est pas due à une mauvaise hygiène. En revanche, une bonne hygiène permet de réduire les risques de poussées.

 Si vous êtes sujet à l'acné, n'utilisez pas n'importe quel produit acheté à l'aveuglette. Demandez conseil à un spécialiste, qui vous conseillera un savon selon voter type de peau.

 Le stress peut favoriser les poussées. D'ailleurs, il est globalement mauvais pour la santé alors si vous pouvez le réduire, vous vous en porterez forcément mieux.

 La prise de la pilule chez les femmes peut, au choix, augmenter ou réduire la tendance à faire de l'acné. Tout dépend de la patiente et du type de pilule : il faut trouver celle qui vous convient. La seule façon est d'essayer et d'en changer si elle ne convient pas. Demandez conseil à votre gynécologue.

Sommaire