Ces questions dermato qu'on n'ose pas poser Attrape-t-on vraiment des verrues à la piscine ?

Les verrues plantaires sont dues à un virus de la famille des papillomavirus. Il est totalement bénin mais, comme tous les virus, très très contagieux. 

En outre, il adore se développer dans les milieux chauds et humides. La piscine représente donc pour lui une sorte de panacée, il peut s'y reproduire rapidement et en toute quiétude.

Or, à la piscine, on se promène la plupart du temps en tenue légère. Un maillot de bain, une serviette qu'on dépose sur le banc à côté et plouf, c'est parti. Les pieds tout nus se promènent donc dans un dédale de couloirs vaguement poisseux, de douches encore plus humides et de pédiluves, nids à microbes potentiels. Cherchez l'erreur... Si vous avez une blessure au pied, vous multipliez encore vos chances de voir se développer, d'ici quelques semaines, une jolie grappe de verrues

Quelques précautions

Impossible de vous protéger complètement des verrues plantaires lorsque vous fréquentez la piscine ou les vestiaires d'un stade ou d'une salle de sport. Mais vous pouvez tout de même réduire les risques. 

 Munissez-vous d'une paire de tongs (neuves surtout, pas celles qui vous ont servi tout l'été dernier) et utilisez-les pour vous rendre jusqu'au bord du bassin. Double avantage : vous réduisez les risques de vous trouver en contact avec le virus (même s'il existe encore, les tongs n'étant pas des chaussures fermées) ainsi que ceux de glisser et de vous casser une jambe avant même d'arriver dans l'eau.

 Evitez de partager votre serviette de bain ou d'emprunter celle des autres. Le virus étant particulièrement contagieux, vous multiplieriez les risques de l'attraper.

Si toutefois vous n'avez pas réussi à les éviter, sachez que les verrues disparaissent généralement d'elles-mêmes au bout d'environ 2 ans. Si vous n'avez pas la patience d'attendre ou qu'elles sont douloureuses (c'est souvent le cas au niveau du pied), vous pouvez consultez un dermatologue qui vous prescrira un traitement pour les éradiquer. En attendant, évitez d'aller traîner à la piscine, histoire de ne pas contaminer les autres nageurs. 

Sommaire