Eczéma : quels traitements ? Eczéma : les symptômes

Les symptômes de la dermatite atopique sont typiques. Ils apparaissent généralement très tôt dans l'enfance, dès l'âge de trois mois.

 D'une manière générale, la peau est très sèche, rugueuse, avec de petites plaques blanches, comme des pellicules, qui tombent régulièrement.

 La maladie évolue par poussées : sous l'effet d'un facteur environnemental (chaleur, allergène type acarien, savon trop agressif, etc.), une poussée va être déclenchée. Des plaques rouges et granuleuses apparaissent suite à l'inflammation. Elles démangent énormément, ce qui pousse le plus souvent le patient à se gratter. Ces plaques peuvent alors se mettre à suinter.

chez l'enfant, les plaques apparaissent souvent sur les joues et le menton.
Chez l'enfant, les plaques apparaissent souvent sur les joues et le menton. © Galderma

Le plus souvent, chez l'enfant, ces lésions se développent au niveau des joues et du menton. Plus tard, chez l'adulte, elles seront plutôt présentes au niveau des plis : mains, poignets, coudes, chevilles, pli du genou... Lors de certaines crises particulièrement prononcées, la dermatite atopique peut même envahir tout de corps : c'est particulièrement gênant sur le plan esthétique mais aussi en termes de confort de vie puisqu'il faut résister aux démangeaisons. "Pendant les poussées, on ne mène pas une vie normale", confirme le Dr Barbarot, dermatologue.

 Le fait de se gratter pose un double problème.

- La peau aura plus de mal à cicatriser et cela peut laisser des traces à long terme.

- Surtout, le patient risque de provoquer des surinfections, notamment à staphylocoques : croûtes et bulles purulentes apparaissent, l'inflammation redouble. La lésion sera alors beaucoup plus longue et difficile à guérir.

 A vrai dire, la dermatite atopique survient rarement de façon isolée. Elle est souvent associée à une prédisposition allergique : asthme, rhinite allergique et conjonctivite sont également des maladies dites atopiques. Lorsqu'un enfant souffre de dermatite, il n'est pas rare que lui ou ses proches souffrent également de l'une ou l'autre de ces maladies étroitement associées.

Sommaire