Eczéma : quels traitements ? Eczéma atopique : la peau devient perméable

Imaginez un mur dont les briques seraient liées entre elles par un ciment de mauvaise qualité. Elles auraient du mal à tenir et le mur tomberait probablement plus rapidement qu'avec un ciment performant, non ?

Eh bien c'est exactement ce qui se passe dans le cas d'une peau dite atopique. C'est le ciment qui pose problème. Il peut y avoir de multiples raisons à cette mauvaise qualité : il y a quelques années, les chercheurs ont identifié une protéine, la filaggrine, qui fonctionnait mal chez beaucoup de personnes malades. Le ciment n'est pas étanche, la peau devient 100 fois plus perméable qu'une peau normale.

avec la dermatite atopique, la peau s'assèche et des rougeurs apparaissent.
Avec la dermatite atopique, la peau s'assèche et des rougeurs apparaissent. © aldegonde le compte - Fotolia.com
Plusieurs conséquences néfastes.

 La peau laisse pénétrer dans l'organisme des molécules plus grosses et plus nombreuses que les peaux classiques. Ainsi, nombre de substances irritantes, telles que les savons et autres détergents, par exemple, peuvent pénétrer dans l'organisme. Elles vont atteindre les cellules immunitaires et provoquer des réactions inflammatoires.

 Le manque d'étanchéité fonctionne également à l'inverse : la peau laisse échapper beaucoup d'eau de l'organisme vers l'extérieur : elle s'assèche et, fatalement, se desquame plus facilement et plus intensément : de petites plaques blanches et rugueuses apparaissent sur la peau, on voit clairement de petits morceaux de peaux mortes se détacher.

 Par ailleurs, les peaux atopiques fabriquent moins de peptides antimicrobiens que la moyenne : elles sont donc plus sensibles aux agents infectieux.

Sommaire