Eczéma : quels traitements ? Eczéma : les facteurs favorisants

La dermatite atopique est une maladie fréquente chez les enfants : on estime que 10 % d'entre eux sont touchés, les premières poussées apparaissant pendant les premiers mois de vie.

Dans la plupart des cas, la maladie va se résorber au fil des ans. Les adultes qui ont souffert d'eczéma atopique dans leur enfance garderont une peau sèche mais pas nécessairement malade. Dans 2 % à 3 % des cas, malheureusement, la maladie perdure tout au long de la vie. Phénomène inquiétant : le nombre de cas a explosé ces dernières années : "Il a été multiplié par deux en trente ans dans l'Union européenne et aux Etats-Unis, alors qu'il n'a pas changé dans les pays en développement", note le Dr Barbarot, dermatologue.

les bains et les savons agressifs pour la peau risquent de déclencher une
Les bains et les savons agressifs pour la peau risquent de déclencher une poussée. ©  Grafvision - Fotolia.com

 Le facteur héréditaire joue beaucoup dans l'apparition de cette maladie : on estime que 50 % à 70 % des enfants touchés par cet eczéma ont un parent au premier degré également touché par ces symptômes. Si les deux parents sont atteints, le risque pour l'enfant de développer une dermatite atopique est de 88 %.

 Outre cette anomalie de la barrière cutanée, on a également remarqué que les patients étaient victimes d'une anomalie de leur système immunitaire, trop réactif.

 Les facteurs environnementaux comptent également pour une part importante. Ils constituent généralement les déclencheurs des crises. Ainsi, le savon est particulièrement néfaste : "Son rôle est d'enlever la graisse, souligne Sébastien Barbarot. Il va donc venir perturber le film lipidique qui rend la peau imperméable, cela aggrave sa sécheresse." Les allergènes et les substances irritantes telles que la laine, la sueur, la chaleur ou encore le fait de se gratter vont venir stimuler la réaction inflammatoire et amplifier le phénomène.

Sommaire