Garder une belle peau Le soleil : ennemi numéro 1 de la peau

Séances d'UV ou à faire la crêpe à la plage, tout est bon pour avoir un teint hâlé et exhiber une belle peau mate. Sauf qu'à trop en faire, le risque est de se retrouver avec de belles rides avant tout le monde ! Car le soleil est un accélérateur du vieillissement cutané. Ce dernier dépend également d'autres facteurs : génétiques, environnementaux, etc. Mais, surtout, les effets de l'astre roi sur la peau sont loin d'être simplement d'ordre esthétique ! Il ne faut pas oublier qu'il peut être responsable de cancers de la peau.


Il y  a essentiellement deux grandes familles, les mélanomes et les carcinomes. Le plus nocif, c'est le mélanome malin. Il ressemble à un grain de beauté bien qu'il n'en soit pas réellement un. En effet, il a des caractères bien spécifiques, dont le premier est une apparition récente. En particulier, c'est un grain de beauté que l'on ne connaissait pas et dans quelques rares cas, c'est un gros grain de beauté de l'enfance (diamètre supérieur à 7 mm) qui évolue.
Le mélanome a des caractéristiques, mais elles ne sont pas très fiables. Il faut se reporter à la règle A, B, C, D, E :

 A comme asymétrie.

 B comme bordure irrégulière.

 C comme couleurs multiples (rose, blanc, noir, marron clair).

 D comme dimension, souvent supérieure à 6/7 mm.

 E comme évolution, le critère le plus important. 

En cas d'inquiétude,il faut consulter un dermatologue car plus le diagnostic est précoce, plus le traitement sera efficace. Il faut consulter votre dermatologue au moins une fois par an, pour vous faire dépister.

La deuxième catégorie de cancers, les carcinomes, également appelés épithélioma, est très fréquente. Ils sont très fréquents, dès 40 ans ou avant, et sont directement liés aux expositions solaires. Ils ne donnent pas de métastases, leur malignité est locale. Les carcinomes, à l'inverse des mélanomes, ne remettent pas en cause le pronostic vital.  

Ainsi, on ne le répètera jamais assez mais pour vous exposer sans risques, il ne faut pas vous mettre au soleil entre 11h et 16 h, il faut se protéger la peau avec une crème photoprotectrice adaptée à votre type de peau (en-dessous d'un indice 20, cela ne sert pratiquement à rien) et porter un couvre-chef. Bien que les crèmes n'empêchent pas le vieillissement de la peau, elles permettent de la protéger un tant soit peu. Et bien sûr, éviter les cabines d'UV...

Sommaire