Chutes de cheveux : causes et solutions Le cycle pilaire : comment ça marche ?

la partie visible du cheveu est la tige pilaire, par opposition à la partie
La partie visible du cheveu est la tige pilaire, par opposition à la partie implantée dans le cuir chevelu, la racine, en contact avec les vaisseaux sanguins. © tearoad - Fotolia.com

Au cours de la vie, ce sont 20 à 30 cycles pilaires qui s'enchaînent. Chaque cycle se compose de 3 phases :

 Première phase : le cheveu pousse
Pendant la phase anagène, les cheveux sont en période de croissance. En moyenne, ils grandissent de 1cm par mois. Mais il existe des variations en fonction du sexe (les cheveux des femmes poussent un peu plus vite que ceux des hommes) ou de la saison (les cheveux poussent plus rapidement en été qu'en hiver). La durée de la phase anagène varie également avec le sexe : elle dure 4 à 6 ans chez les femmes, contre 2 à 4 ans chez les hommes.

 Seconde phase : le cheveu arrête de pousser
Pendant la phase catagène qui dure 3 semaines, les cheveux stoppent leur croissance. En effet, le follicule pileux qui entoure et nourrit la racine du cheveu n'est plus actif.

 Troisième phase : le cheveu tombe
Pendant la phase télogène, les cheveux en stade de croissance vont pousser progressivement vers la surface du cuir chevelu, les cheveux dont la croissance est stoppée. Ainsi, les cheveux morts se trouvent remplacés par des nouveaux cheveux. Cette phase de chute de cheveux dure 1 à 3 mois. 

Fort heureusement, la nature étant bien faite, tous nos cheveux ne sont pas en même temps au même stade. Si tel était le cas, on perdrait tous nos cheveux au même moment ! En réalité, le nombre de cheveux qui poussent est toujours largement supérieur au nombre de cheveux qui tombent : à tout moment, environ 80 à 85% de nos cheveux sont en phase anagène, 1 à 2 % sont en phase catagène, et 15 à 20 % sont en phase télogène. 

Aussi est-il est normal de perdre chaque jour des cheveux. Il n'y a rien d'inquiétant étant donné qu'ils seront bientôt remplacés par de nouveaux cheveux. D'ailleurs, il pousse chez un adulte une douzaine de kilomètres de cheveux par an. 

En revanche, si le système est ingénieux, il perd en efficacité au cours de la vie. En effet, plus on avance en âge, plus la phase de croissance devient courte. Ainsi notre chevelure est de moins en moins dense et nos cheveux, de moins en moins longs. 

Sommaire