Chutes de cheveux : causes et solutions Calvitie : les traitements

deux molécules uniquement disponibles sous prescription médicale sont efficaces
Deux molécules uniquement disponibles sous prescription médicale sont efficaces pour traiter l'alopécie androgénétique.  © Diego Cervo - Fotolia.com

La calvitie n'est pas une fatalité. En fonction de la sévérité de votre chute de cheveux, il existe plusieurs solutions. 

 Vous perdez un peu vos cheveux, mais vous n'êtes pas dégarni.
Lotions, shampoings antichutes, antipelliculaires, cure de vitamines... sont autant de solutions qui peuvent vous être proposées. Demandez conseil en pharmacie. Par contre, ne vous laissez pas avoir par les produits douteux vendus sur internet.

 Vous perdez sévèrement vos cheveux et craignez que votre crâne ressemble bientôt à celui de votre père.
Avant toute chose, consultez un dermatologue afin qu'il évalue la sévérité de cette alopécie. Si besoin, il pourra alors vous prescrire un traitement médicamenteux. En cas d'alopécie androgénétique, deux médicaments sont reconnus efficaces pour ralentir votre chute de cheveux, voire pour favoriser leur repousse dans certains cas. Il s'agit du minoxidil® et du finastéride®. Ces deux molécules sont uniquement disponibles sous prescription médicale et ne sont pas remboursées. De plus, leur effet s'arrête dès lors que vous stopper votre traitement, il faut donc les prendre à vie. Enfin, les deux médicaments peuvent être associés en cas de dégarnissement notable avec chute.

Et les femmes ?
Elles peuvent également bénéficier de traitements efficaces contre l'alopécie. Ils varient en fonction de la sévérité de la chute, de leur âge, et selon qu'elles sont ou pas ménopausées. Le minoxidil® à 2 % est par exemple efficace pour les alopécies androgénétiques féminines : les premiers signes d'amélioration apparaissent au bout de 4 à 6 mois de traitement. Autres solutions, un traitement par pilule contraceptive ou par un traitement hormonal substitutif selon l'âge.


Lire aussi

Sommaire