Stupéfiants et médicaments laissent des marques dans les cheveux

de nombreux toxiques peuvent être retrouvés dans les cheveux.
De nombreux toxiques peuvent être retrouvés dans les cheveux. © Pavel Losevsky - Fotolia

Les substances toxiques ingérées par l'organisme se retrouvent dans la composition du cheveu car elles sont en partie éliminées dans les poils, cheveux et ongles. C'est pourquoi les scientifiques peuvent y chercher des traces de molécules de médicaments (sédatifs, stimulants), mais également de drogues (cannabis, héroïne, cocaïne). Certains pesticides et métaux lourds (plomb, mercure), y sont également visibles.

"L'analyse de toxicologie légale des cheveux est riche d'informations car elle augmente considérablement la durée de détection des substances étrangères à l'organisme, que l'on découvre soit après l'administration d'un médicament, soit après une intoxication", explique Alain Buquet.

A quoi cela peut-il servir ?

 A savoir si vous avez pris telle ou telle substance, et à quel moment. "Un cheveu poussant d'environ un centimètre par mois, plus ils sont longs, plus ils comportent d'informations et permettent ainsi de dater un événement", note le spécialiste.  

Vous pouvez avoir pris cette substance volontairement, mais aussi avoir été empoisonné... Aux enquêteurs de faire la différence !