Ce qu'il faut savoir sur le psoriasis Qu'est-ce que le rhumatisme psoriasique ?

le rhumatisme psoriasique déforme les articulations.
Le rhumatisme psoriasique déforme les articulations. © Farina3000 - Fotolia

Le rhumatisme psoriasique est une maladie qui touche les os et les articulations. Il peut se manifester de diverses façons et son diagnostic est difficile. Plusieurs traitements existent néanmoins pour soulager les douleurs.

Qu'est-ce que le rhumatisme psoriasique ?

Le rhumatisme psoriasique est une maladie chronique des os et des articulations qui évolue sur plusieurs années. Il concerne environ 5 à 30 % des individus présentant un psoriasis. Il touche aussi bien les femmes que les hommes généralement âgés de 30 à 50 ans. Dans la majorité des cas, les lésions articulaires sont précédées plusieurs années avant, d'une atteinte cutanée. L'inverse est plus rare. Les manifestations cutanées et inflammatoires peuvent aussi parfois se produire simultanément.

Comment se manifeste-t-il ?

Le rhumatisme psoriasique peut se manifester de différentes manières :

 Inflammation des articulations

 Violentes douleurs et augmentation du volume des articulations

Le rhumatisme psoriasique peut atteindre la majorité des articulations, particulièrement celles des doigts et des orteils. Il peut être très invalidant. Les articulations des phalanges situées aux extrémités des doigts peuvent ne plus être fonctionnelles et sont dans ce cas, très mutilantes. La destruction des articulations débute avec les premiers symptômes et se poursuit tout au long de la maladie. En général, des déformations irréversibles des articulations apparaissent également et conduisent à un handicap fonctionnel important aggravant le mal-être social lié aux lésions cutanées.

Comment se fait le diagnostic ?

Le rhumatisme psoriasique ressemble à plusieurs autres rhumatismes inflammatoires rendant difficile son diagnostic. Le syndrome inflammatoire peut parfois être détecté même si ce n'est pas systématique. Il n'existe toutefois pas de marqueurs biologiques permettant le diagnostic de la maladie.

Le rhumatisme psoriasique est évoqué lorsqu'un patient atteint de psoriasis cutané est concerné par des douleurs nocturnes et une raideur au réveil qui persiste pendant 30 minutes minimum. Seul un rhumatologue sait cependant quand le diagnostic peut être retenu.

Quels sont les traitements du rhumatisme psoriasique ?

Il existe deux types de traitements :

 Les traitements symptomatiques doivent diminuer l'intensité des douleurs de la personne. Ils permettent au malade de supporter les raideurs provoquées par les inflammations des articulations et d'éviter leur enraidissement.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont très efficaces, et cela sans aggraver le psoriasis.

En plus de soulager les douleurs, la kinésithérapie et la rééducation fonctionnelle permettent d'éviter les mauvaises positions. L'utilisation du chaud et du froid est également une autre manière d'apaiser les souffrances. Lorsque les manifestations deviennent insupportables et résistent aux antalgiques, la corticothérapie par voie générale est une solution.

 Les traitements de fond sont proposés aux patients atteints d'un rhumatisme psoriasique résistant aux traitements habituels. Ils sont composés de nouveaux médicaments comme les anti-TNF alpha. La biothérapie agit ainsi de façon très ciblée sur les cellules du système immunitaire.

Psoriasis / Rhumatisme