Une campagne drôle et décalée pour parler du psoriasis

L'Association pour la Lutte contre le Psoriasis (APLCP) lance une grande campagne "Je ne me cache plus.com" sur la toile à partir du 2 avril, à l'occasion du salon du psoriasis.

Une campagne drôle et décalée pour parler du psoriasis
© Association pour la Lutte contre le Psoriasis

Prendre sa douche tout habillé après un match ou faire un strip tease sans se dévêtir... Bien qu'humoristiques, ces deux films nous plongent bel et bien au cœur des problématiques que peuvent rencontrer les malades qui souffrent de psoriasis. L'idée de cette campagne est d'interpeller le maximum de personnes, y compris celles qui n'en souffrent pas. Objectif : changer le regard qu'ils portent sur le psoriasis et aider ainsi les patients à oser affirmer leur maladie, s'accepter et se prendre en charge.

Touchant plus de deux millions de Français, le psoriasis reste une pathologie bénigne mais qui souffre de nombre d'idées reçues, souvent non justifiées. Pour beaucoup, la vision des plaques déclenche des réactions de dégoût et de peur d'être contaminé. Pour les personnes qui en sont atteintes, l'impact dans la vie quotidienne est loin d'être négligeable : estime de soi, vie affective, insertion sociale et professionnelle peuvent être perturbées.

Par ailleurs, trop de patients ne consultent pas et se replient sur eux-mêmes. 1 patient sur 5 ne bénéficie d'ailleurs d'aucune prise en charge. Il existe pourtant un arsenal thérapeutique varié comme le confirme le Dr Carle Paul, professeur de dermatologie au CHU de Toulouse. "Le programme thérapeutique, défini conjointement avec le médecin, doit permettre au patient de retrouver une vie normale tout en sachant faire face aux poussées éventuelles de la maladie. Le psoriasis n'est pas une fatalité et les traitements actuels permettent d'adapter la prise en charge à chaque patient en fonction de la forme que prend son psoriasis".  

 Pour en savoir plus sur la campagne (jeux, films, témoignages...)

jenemecacheplus.com

 Le salon du psoriasis et du rhumatisme psoriasique se déroulera le 2 avril de 9h à 19h à l'Espace Charenton (75012), Metro Porte de Charenton. Entrée libre

Plus d'infos : www.aplcp.org