Bouton de fièvre : tout pour éviter la contagion

Bouton de fièvre Douloureux et inesthétique, le bouton de fièvre empoisonne la vie de nombreuses femmes au moment des règles, mais également pendant les périodes de stress. Très contagieux, des gestes simples peuvent pourtant permettre d'éviter de contaminer toute la famille.

uwimages fotolia
Les vésicules en bouquet sont typiques de l'herpès labial. © uwimages - Fotolia

Le bouton de fièvre est le nom courant de l'herpès labial. C'est le résultat d'une infection par le virus Herpes simplex (HSV) de type 1 (le type 2 est principalement responsable de l'herpès génital).

Les boutons de fièvre peuvent toucher les adultes comme les enfants, avec une contamination familiale courante. Il n'y a pas de risque d'épidémie, mais les vésicules typiques de l'herpès sont remplies de virus qui sont facilement transmis lors des contacts directs : baisers, main à visage, etc.

Le bouton de fièvre apparaît généralement entre 6 à 10 jours après l'infection. La vésicule est d'abord gonflée, translucide, puis devient purulente. Elle est très fragile. Lorsqu'elle se perce et suinte, elle libère les virus qu'elle contient. Les vésicules se regroupent souvent en bouquet, signe typique de l'infection par le virus de l'herpès. La dernière étape de la lésion est la formation d'une croûte.

La guérison se fait spontanément en plusieurs jours, parfois une semaine. Des traitements efficaces existent pour, d'une part, diminuer la contamination en inhibant les virus (antiviraux à base d'aciclovir la plupart du temps) et d'autre part, calmer les symptômes (fièvre parfois, malaise général, douleurs).

Les antiviraux ne permettent pas d'éradiquer le virus : celui-ci se met en veille mais reste dans le corps, jusqu'au prochain facteur déclenchant. Une fois l'organisme infecté par le virus, il le reste à vie : la récurrence des boutons de fièvre est donc quasi-automatique, d'où l'importance d'éviter la première contamination et de repérer, le cas échant, les facteurs déclencheurs de poussée de bouton de fièvre.

Des précautions simples et efficaces ! 

Le bouton de fièvre étant très contagieux, il est important de respecter quelques règles simples pour éviter de contaminer votre entourage.

 En cas de traitement, il faut respecter la prescription à la lettre pour éviter une récidive rapide. Certains produits antiviraux (pommade, patch) sont disponibles sans ordonnance (mais ne sont pas remboursés). N'hésitez pas à en garder dans votre sac à main pour réagir rapidement.

 Il ne faut pas toucher le bouton de fièvre avec les mains : vous risquez de contaminer une autre partie de votre corps ou un de vos proches mais également d'infecter la lésion et de retarder la cicatrisation.

 Les objets en contact avec votre bouche ne doivent pas être partagés : verres, brosse à dents, rasoir, serviettes, gants, etc.

 Les contacts intimes, baisers et rapports sexuels, doivent être évités pendant toute la poussée herpétique et jusqu'à cicatrisation totale des lésions car elles restent très contagieuses tant qu'elles ne sont pas totalement asséchées.

 Recherchez quels sont les facteurs déclencheurs des poussées d'herpès pour tenter de les éviter à l'avenir (stress, fatigue, médicaments, soleil, règles, etc.).

 En cas de bouton de fièvre, évitez de côtoyer les personnes qui sont immunodéprimées.

 

En savoir plus

Infection virale / Herpes